En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

La Suppression du Droit du Sol à Mayotte : Tensions Entre la France et les Comores



 

Le projet du gouvernement français visant à supprimer le droit du sol à Mayotte, département français d’Outre-mer, pour contrôler l’immigration illégale, suscite des tensions avec les Comores. Le gouvernement comorien remet en question « la soi-disant appartenance de l’île de Mayotte à la France » en réaction à cette initiative.

Mayotte, confrontée à une grave crise migratoire en provenance des Comores voisines, fait face à une révision constitutionnelle annoncée par Paris pour éliminer le droit du sol. Cette mesure, déclarée par le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin lors de sa récente visite à Mayotte, stipule que seule la filiation directe avec des parents français permettra d’obtenir la nationalité française.

Lire aussi : Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy condamné à six mois de prison en appel

« On est en droit de se demander si la volonté affichée de supprimer le droit du sol à Mayotte ne serait pas, enfin, le début d’une remise en cause de la soi-disant appartenance de l’île de Mayotte à la France », a estimé dans un communiqué diffusé tard mardi le ministère des Affaires étrangères comorien.

C211E4B6Bf8A3Dc534A169A59Bafc531

Le gouvernement comorien a réagi dans un communiqué en exprimant ses préoccupations quant à une remise en cause de l’appartenance de Mayotte à la France. Les Comores revendiquent l’île, restée sous contrôle français après leur indépendance en 1975.

Mayotte, avec une population estimée à 310 000 habitants, compte environ 48% d’immigrés comoriens et d’autres pays africains. La suppression du droit du sol sur l’île, visant à résoudre les problèmes d’immigration et de sécurité, est perçue par les Comores comme une atteinte aux principes républicains et à l’histoire de la France.

Les tensions entre Paris et Moroni persistent depuis des décennies, alimentées par le statut particulier de Mayotte. Le gouvernement français cherche à engager rapidement la révision constitutionnelle nécessaire pour mettre en œuvre cette mesure, malgré l’opposition des partis de gauche.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !