En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Cour Suprême des Comores confirme la réélection d’Azali Assoumani



La Cour suprême des Comores a annoncé les résultats définitifs de l’élection présidentielle du 14 janvier, confirmant la réélection du président sortant Azali Assoumani au premier tour. Bien que le score d’Azali Assoumani ait diminué de près de 63% à 57,2% entre les résultats provisoires et définitifs, il demeure au pouvoir jusqu’en 2029.

Le taux de participation a également connu une augmentation significative, passant de 16,3% à 56,44%, selon la Cour suprême. Cependant, les candidats de l’opposition contestent ces résultats, dénonçant une « dérive dictatoriale » du pouvoir et qualifiant les élections de « mascarade électorale ». Ils appellent à la mobilisation des électeurs et sollicitent le soutien de l’Union africaine pour organiser de nouvelles élections.

Lire aussi : Remaniement ministériel en Tunisie : Kais Saied nomme de nouveaux ministres

Malgré les émeutes provoquées par l’annonce des résultats provisoires, le camp d’Azali Assoumani célèbre la victoire et appelle l’opposition à cesser les accusations, encourageant plutôt un dialogue avec le président réélu. Cependant, des tensions persistent, alimentées par les inquiétudes des opposants concernant les arrestations de cadres de leurs partis et de jeunes ayant participé aux manifestations.

Whatsapp Image 2024 01 25 At 18.45.03

Le procureur de la République a rappelé que l’immunité des candidats prenait fin avec la proclamation des résultats définitifs, soulignant un possible durcissement des mesures à l’encontre des opposants. La situation politique aux Comores demeure tendue, avec des appels au dialogue et à la reprise des élections émanant de l’opposition, tandis que le président réélu cherche à consolider sa position pour le mandat à venir.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !