La Russie engage des poursuites contre Facebook


Video player

La Russie a ouvert une procédure pénale contre Facebook. Cette action judiciaire intervient après que le réseau social a modifié ses règles en matière de discours haineux pour permettre aux utilisateurs d’appeler à la “mort des envahisseurs russes”.

Deux semaines après le début de la guerre en Ukraine, un porte-parole de Meta, la maison mère de Facebook, a déclaré jeudi 10 mars que l’entreprise avait temporairement assoupli ses règles relatives aux discours politiques, autorisant des messages tels que “mort aux envahisseurs russes”.

La société affirme qu’elle n’autorise pas les appels à la violence contre les civils russes. Toutefois, les procureurs russes ont demandé à un tribunal de désigner le géant technologique américain comme une “organisation extrémiste”, et le régulateur des communications a déclaré qu’il restreignait l’accès à Instagram de Meta.

Le Comité d’enquête a déclaré que la décision de Facebook pourrait violer les articles du droit pénal russe contre les appels publics à des activités extrémistes. “De telles actions de la direction de la société (Meta) forment non seulement une idée que l’activité terroriste est autorisée, mais visent à inciter à la haine et à l’inimitié envers les citoyens de la Fédération de Russie”, a déclaré le bureau du procureur d’État.

Les changements ne s’appliquent qu’en Ukraine

“Une affaire pénale a été ouverte en rapport avec des appels illégaux au meurtre et à la violence contre des citoyens de la Fédération de Russie par des employés de la société américaine Meta, qui possède les réseaux sociaux Facebook et Instagram”, a déclaré le Comité d’enquête russe.

Meta affirme que les changements temporaires visent à permettre des formes d’expression politique qui violeraient normalement ses règles. Le responsable des affaires internationales de Meta, Nick Clegg, affirme que les changements apportés par l’entreprise en matière de discours dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie ne s’appliqueront qu’en Ukraine même.

Il a déclaré dans un communiqué que les politiques étaient “axées sur la protection des droits des personnes à s’exprimer en tant qu’expression d’autodéfense en réaction à une invasion militaire de leur pays”.

 

Avec Le Soir

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - La Russie engage des poursuites contre Facebook Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire