Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Finale Algérie-Sénégal: La CAF donne les raisons du changement d’arbitre
23/07/2019 à 23h35 par La redaction

Les responsables de la confédération africaine de football ont apporté des explications sur le changement d’arbitre opéré lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre le Sénégal et l’Algérie. L’on se souvient qu’au départ, c’est Victor Gomes qui allait diriger la rencontre. Mais quelque temps après, la CAF annonçait que  c’est plutôt l’arbitre camerounais Alioum Neant qui allait diriger la partie en remplacement du sud-Africain, Victor Gomes.

Une décision de la CAF qui a suscité plusieurs réactions dans le monde du football au point où le président de la commission d’arbitrage de la CAF, Souleyman Waberi se sentant acculé, a décidé d’apporter quelques explications sur ce sujet sur les antennes de la BBC:

« La commission des arbitres n’avait pas nommé l’arbitre pour la finale de la CAF avant le match pour la 3e place. J’étais très choqué, comme tout le monde, de voir l’annonce sur Victor Gomes, sur les réseaux sociaux de la CAF. Dès que je l’ai vu, je suis allé voir Anthony Baffoe (secrétaire général adjoint de la Confédération Africaine de Football). Je lui ai demandé qui a donné le droit à la Cellule communication de faire une telle annonce ? Il était aussi surpris comme tout le monde », a raconté le Djiboutien. 

« Nous avons ensuite dû ordonner que ces tweets soient retirés de tous nos réseaux sociaux. Ce genre d’erreur ne devrait jamais se produire. Mais l’annonce de Gomes n’est jamais venue de la Commission des arbitres. Nous devons améliorer notre communication. Ce qui s’est passé n’est pas acceptable. Les gens ont le droit de nous critiquer pour cela », a indiqué par la suite le président de la commission d’arbitrage de la CAF.

L’on ose croire que ces explications mettront désormais un terme aux commérages qui se racontent sur l’instance dirigeante du football africain.

Crédit photo: senego

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les responsables de la confédération africaine de football ont apporté des explications sur le changement d’arbitre opéré lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre le Sénégal et l’Algérie. L’on se souvient qu’au départ, c’est Victor Gomes qui allait diriger la rencontre. Mais quelque temps après, la CAF annonçait que  c’est plutôt l’arbitre camerounais Alioum Neant qui allait diriger la partie en remplacement du sud-Africain, Victor Gomes.

Une décision de la CAF qui a suscité plusieurs réactions dans le monde du football au point où le président de la commission d’arbitrage de la CAF, Souleyman Waberi se sentant acculé, a décidé d’apporter quelques explications sur ce sujet sur les antennes de la BBC:

« La commission des arbitres n’avait pas nommé l’arbitre pour la finale de la CAF avant le match pour la 3e place. J’étais très choqué, comme tout le monde, de voir l’annonce sur Victor Gomes, sur les réseaux sociaux de la CAF. Dès que je l’ai vu, je suis allé voir Anthony Baffoe (secrétaire général adjoint de la Confédération Africaine de Football). Je lui ai demandé qui a donné le droit à la Cellule communication de faire une telle annonce ? Il était aussi surpris comme tout le monde », a raconté le Djiboutien. 

« Nous avons ensuite dû ordonner que ces tweets soient retirés de tous nos réseaux sociaux. Ce genre d’erreur ne devrait jamais se produire. Mais l’annonce de Gomes n’est jamais venue de la Commission des arbitres. Nous devons améliorer notre communication. Ce qui s’est passé n’est pas acceptable. Les gens ont le droit de nous critiquer pour cela », a indiqué par la suite le président de la commission d’arbitrage de la CAF.

L’on ose croire que ces explications mettront désormais un terme aux commérages qui se racontent sur l’instance dirigeante du football africain.

Crédit photo: senego

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire