Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Expertise France recrute 01 Président de l’UFE
21/07/2019 à 19h21 par La redaction

Expertise France recrute 01 Président de l’UFE

Président.e de l’Université française d’Egypte (UFE)
MIS EN LIGNE LE : 25/06/2019
PAYS: EGYPTE
ZONE GÉOGRAPHIQUE: AFRIQUE DU NORD / MOYEN ORIENT
SECTEURS D’ACTIVITÉ: EDUCATION ET INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE
DURÉE DE LA MISSION: LONG TERME
TYPE D’EXPERTISE: EXPERTS TECHNIQUES INTERNATIONAUX
DATE LIMITE DE CANDIDATURE: 31/07/2019
Description du projet
Mandatée par le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères pour la mise en place de l’assistance technique française, sur financement MEAE, Expertise France recherche le/la futur(e) Président(e) de l’Université française d’Egypte (UFE).
La France et l’Egypte ont créé en 2002, une université privée sur le site de Chourouk, à proximité du Caire. Cet établissement est devenu par la suite ahleya, c’est-à-dire un établissement sur fonds publics, à but non lucratif. Le 28 janvier 2019, l’UFE a fait l’objet d’un Accord intergouvernemental de refondation qui vise à élargir ses missions à la recherche et à en faire une université de premier rang au classement international.
Le projet de refondation de l’UFE s’inscrit dans un contexte porteur à la fois sur le plan politique et scientifique. La relation franco-égyptienne s’est fortement resserrée au cours des dernières années et l’on constate parallèlement une montée en puissance du marché international de la recherche et de l’enseignement supérieur. Les autorités françaises et égyptiennes ont donc manifesté leur volonté de donner à l’UFE une nouvelle impulsion, grâce à des curricula répondant aux critères internationaux sur le plan des formations, de la recherche et de l’innovation. Une étude conduite par l’Hcéres sera diligentée afin de valider ces objectifs.
Actuellement, plus de 500 étudiants sont inscrits dans des programmes de Licence, Master et Doctorat au sein de trois facultés : Gestion, ingénierie et langues appliquées. Le projet validé par l’Accord de refondation prévoit de porter ces effectifs à 3.000 en 2029, avec à terme un objectif de 7.000 étudiants. Un nouveau campus, disposant des installations et équipements nécessaires, sera construit à cette fin, en partenariat avec des entreprises implantées localement. Pendant la première phase (jusqu’en 2030), l’UFE déploiera ses activités dans les domaines suivants : i) architecture et urbanisme ; ii) énergie ; iii) mécanique ; iv) technologie de l’information et des télécommunications ; v) langues appliquées ; vi) gestion et management ; vii) mathématiques et informatique appliquées aux sciences de gestion ; viii) sciences humaines et sociales.
L’UFE est le projet phare de la coopération franco-égyptienne dans le domaine universitaire. Plusieurs universités françaises de premier plan sont déjà engagées dans un partenariat avec cet établissement : Nantes et son Institut d’Administration des Entreprises (IAE), Paris 1 – Panthéon Sorbonne, l’université de Haute Alsace, l’Institut National des Sciences appliquées (INSA) de l’Université de Strasbourg, l’université Sorbonne nouvelle Paris 3. Un consortium des universités partenaires a été créé et s’emploie à approfondir et élargir ces coopérations. L’UFE dispose également de partenariats avec l’université Senghor et l’université d’Alexandrie.
Description de la mission
Le/la Président(e) est le/la représentant(e) légal(e) de l’université et son directeur exécutif. Il dirige l’université en accord avec les décisions du Conseil de surveillance. Ses fonctions ont été définies dans l’article 4 de l’Accord de refondation et sa mission consiste à assurer la réalisation des objectifs fixés à l’UFE par ses tutelles, et telles que stipulées dans les termes de l’Accord.
Le/la Président(e) de l’Université est nommé(e) conjointement par le Ministre égyptien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le Ministre français de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Son mandat est de deux ans, renouvelables.
Le/la Président(e) de l’université est chargé(e) de :
– mettre en œuvre le plan stratégique de l’Université approuvé par le Conseil de surveillance ;
– préparer le Règlement intérieur de l’Université, en concertation avec le Conseil d’Université, et le soumettre à l’approbation du Conseil de surveillance ;
– recruter, diriger et gérer le personnel de l’Université en concertation avec le Conseil d’Université ;
– préparer le projet de budget et le soumettre à l’approbation du Conseil de surveillance, l’exécuter en tant qu’ordonnateur principal des recettes et dépenses et soumettre annuellement les comptes à l’approbation du Conseil de surveillance, après examen par un auditeur indépendant ;
– soumettre un rapport annuel d’activité à l’approbation du Conseil de surveillance ;
– représenter l’Université auprès des interlocuteurs institutionnels dans les actes de la vie civile et devant les juridictions dans tout litige ou contentieux.
Le/la Président(e) s’attachera de manière transversale à créer une articulation forte entre formation, recherche et entreprises. Il/elle développera avec son équipe administrative, les enseignants-chercheurs et les étudiants, des méthodes de travail privilégiant la prise d’initiatives, la responsabilisation et la démarche qualité.
Le/la Président(e) est le plus haut responsable de la gestion du personnel de l’Université, et ses directives s’inscrivent dans le cadre de la législation égyptienne :
Il/elle dirige l’Université, préside le Conseil scientifique et le Conseil d’université. Il/elle est assisté(e), de deux vice-présidents, l’un issu des personnels égyptiens d’enseignement et de recherche de l’université et l’autre issu des personnels d’enseignement et de recherche des membres du Consortium des établissements français partenaires de l’UFE. Les vice-présidents sont nommés par le Conseil de surveillance sur proposition du/de la Président(e) de l’université.
Le/la Président(e) de l’université sera nommé au plus tard six mois après l’entrée en vigueur de l’Accord de refondation de l’UFE et prendra ses fonctions à la rentrée universitaire 2019-2020.
Qualifications et compétences
– Organiser et diriger un établissement universitaire
– Animer des équipes pluridisciplinaires et coordonner différents acteurs
– Animer et conduire des réunions
– Compétence avérée en supervision administrative, pédagogique et scientifique
– Très bonne maîtrise de l’anglais
– Connaissance approfondie des acteurs du système de recherche et universitaire français (universités, grandes écoles, organismes de recherche)
– Expertise confirmée dans les domaines de la formation et de la recherche
– Sens relationnel, esprit d’équipe
– Bonnes capacités d’adaptation à l’étranger
– Forte autonomie
– Capacité de décision
– Capacité de négociation éprouvée dans un contexte multiculturel
Expérience professionnelle
Le/la candidat(e) dispose :
– d’une légitimité académique établie acquise en qualité de Directeur(rice) de recherche titulaire ou de Professeur(e) des Universités confirmé.
– d’une expérience de la coopération internationale et du pilotage de projets internationaux, si possible dans la région MENA.
– d’une expérience significative dans l’exercice d’une direction ou d’une présidence d’un établissement supérieur de recherche, ou à défaut, d’une composante importante d’un établissement de ce type. Une expérience dans la création ou le développement d’un tel établissement serait un plus.
– d’une bonne connaissance des acteurs français et internationaux de la recherche du volet doctoral et du développement des laboratoires de recherche au sein de la nouvelle UFE.
Informations complémentaires
– Lieu de la mission : Chourouk, Le Caire
– Durée de la mission : au plus 8 ans
– Date de prise de fonction (susceptible d’être modifiée) : automne 2019.
ATTENTION : LA PRISE DE FONCTION DU NOUVEAU PRESIDENT NE POURRA AVOIR LIEU QU’APRES RATIFICATION DE L’ACCORD DE REFONDATION DE L’UFE PAR LES DEUX PARTIES
–  Type de contrat : contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission)
– Rémunération établie d’après la politique de rémunération d’Expertise France : salaire de base + (le cas échéant) forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité * pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence +  billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des frais de déménagement* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance)
Documents à fournir
– CV
– Lettre de motivation
Merci d’indiquer la référence EGYPTE-RECT dans l’objet de votre mail de candidature.
NB : Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(e)s soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.
Le processus de sélection des manifestations d’intérêt se fera en deux temps :
– Dans un premier temps, une liste restreinte sera établie librement par Expertise France.
– Dans un deuxième temps, les candidate(e)s sélectionné(e)s seront convié(e)s à un entretien.
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Le milliardaire sénégalais Mo Gates surnomme son chien Sa Ndiogou de Walf Tv (Vidéo)

26/11/2020

Le milliardaire...

Le jeune entrepreneur sénégalais Mo Gates vivant...
YouTube interdit à une chaîne pro-Trump de diffuser des vidéos

26/11/2020

YouTube interdit...

Le Média social YouTube a interdit à...
Après la polémique sur Adebayor, Adja Diallo prépare quelque chose (Vidéo)

26/11/2020

Après la...

Ces derniers jours des propos blessants contre...
Nouveau classement pour les pires mots de passe en 2020

26/11/2020

Nouveau classement...

Le nouveau classement des pires mots de...
Côte d'Ivoire : Un Turc vole au secours de l'orphelin dont la tête du père a été tranchée.

26/11/2020

Côte d’Ivoire...

Toussaint N'guessan Koffi est le nom de...
Ahmed Yahya livre son ambition pour le football africain

26/11/2020

Ahmed Yahya...

Élection à la CAF/ Ahmed Yahya livre...
Barack Obama donne son accord à Drake pour jouer son rôle dans un biopic

26/11/2020

Barack Obama...

L'ancien président américain Barack Obama était l'invité...
Un cadre d'Apple aurait voulu troquer des iPad contre des permis de port d'arme

26/11/2020

Un cadre...

Un cadre d’Apple est suspecté avoir corrompu...
Présidentielle au Burkina Faso : les résultats attendus ce jeudi matin

26/11/2020

Présidentielle au...

Alors qu'on espérait avec impatience les résultats...
Décès de Maradona : trois jours de deuil national en Argentine

26/11/2020

Décès de...

Le célèbre footballeur international argentin, Diego Maradona...
Sénégal : Tyco Tattoo tatoue le sexe d'une cliente et le filme en direct (Vidéo)

26/11/2020

Sénégal :...

Tyco Tattoo s’est fait un nom grâce...
Décès de Maradona : la réaction de Ronaldo

26/11/2020

Décès de...

Une grande légende du football vient de...
Sénégal : Le sort de la jet-setteuse Rangou suspendu à la décision du parquet

26/11/2020

Sénégal :...

Selon nos confrères de L’Observateur, le juge...
Braquage à Natitingou : Un blessé et une femme violée

26/11/2020

Braquage à...

La situation est précaire à Natitingou. Les...
Décès de Diego Maradona : l’hommage touchant de Pelé

26/11/2020

Décès de...

Le monde du football est en deuil....
Burundi : pour avoir qualifié les noirs de singes, un blanc tabassé dans une station-service

26/11/2020

Burundi :...

Un homme blanc qui se trouvait dans...
Côte d’Ivoire / Secteur bancaire : Les employés de la BICICI, en colère, protestent

26/11/2020

Côte d’Ivoire...

Ils étaient restés silencieux depuis des années....
Côte d’Ivoire/ Bédié et Adama Tounkara, Grand Médiateur de la République, se parlent

26/11/2020

Côte d’Ivoire/...

Le Président du PDCI a reçu le...
Forces armées d’Afrique francophone: découvrez le top 10 des puissances militaires

26/11/2020

Forces armées...

Le site Globalfirepower vient de publier le...
États-Unis/présidentielle 2020 : Joe Biden devient le premier candidat de l’histoire à battre ce record

26/11/2020

États-Unis/présidentielle 2020...

Alors que Donald Trump semble toujours refuser...

Expertise France recrute 01 Président de l’UFE

Président.e de l’Université française d’Egypte (UFE)
MIS EN LIGNE LE : 25/06/2019
PAYS: EGYPTE
ZONE GÉOGRAPHIQUE: AFRIQUE DU NORD / MOYEN ORIENT
SECTEURS D’ACTIVITÉ: EDUCATION ET INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE
DURÉE DE LA MISSION: LONG TERME
TYPE D’EXPERTISE: EXPERTS TECHNIQUES INTERNATIONAUX
DATE LIMITE DE CANDIDATURE: 31/07/2019
Description du projet
Mandatée par le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères pour la mise en place de l’assistance technique française, sur financement MEAE, Expertise France recherche le/la futur(e) Président(e) de l’Université française d’Egypte (UFE).
La France et l’Egypte ont créé en 2002, une université privée sur le site de Chourouk, à proximité du Caire. Cet établissement est devenu par la suite ahleya, c’est-à-dire un établissement sur fonds publics, à but non lucratif. Le 28 janvier 2019, l’UFE a fait l’objet d’un Accord intergouvernemental de refondation qui vise à élargir ses missions à la recherche et à en faire une université de premier rang au classement international.
Le projet de refondation de l’UFE s’inscrit dans un contexte porteur à la fois sur le plan politique et scientifique. La relation franco-égyptienne s’est fortement resserrée au cours des dernières années et l’on constate parallèlement une montée en puissance du marché international de la recherche et de l’enseignement supérieur. Les autorités françaises et égyptiennes ont donc manifesté leur volonté de donner à l’UFE une nouvelle impulsion, grâce à des curricula répondant aux critères internationaux sur le plan des formations, de la recherche et de l’innovation. Une étude conduite par l’Hcéres sera diligentée afin de valider ces objectifs.
Actuellement, plus de 500 étudiants sont inscrits dans des programmes de Licence, Master et Doctorat au sein de trois facultés : Gestion, ingénierie et langues appliquées. Le projet validé par l’Accord de refondation prévoit de porter ces effectifs à 3.000 en 2029, avec à terme un objectif de 7.000 étudiants. Un nouveau campus, disposant des installations et équipements nécessaires, sera construit à cette fin, en partenariat avec des entreprises implantées localement. Pendant la première phase (jusqu’en 2030), l’UFE déploiera ses activités dans les domaines suivants : i) architecture et urbanisme ; ii) énergie ; iii) mécanique ; iv) technologie de l’information et des télécommunications ; v) langues appliquées ; vi) gestion et management ; vii) mathématiques et informatique appliquées aux sciences de gestion ; viii) sciences humaines et sociales.
L’UFE est le projet phare de la coopération franco-égyptienne dans le domaine universitaire. Plusieurs universités françaises de premier plan sont déjà engagées dans un partenariat avec cet établissement : Nantes et son Institut d’Administration des Entreprises (IAE), Paris 1 – Panthéon Sorbonne, l’université de Haute Alsace, l’Institut National des Sciences appliquées (INSA) de l’Université de Strasbourg, l’université Sorbonne nouvelle Paris 3. Un consortium des universités partenaires a été créé et s’emploie à approfondir et élargir ces coopérations. L’UFE dispose également de partenariats avec l’université Senghor et l’université d’Alexandrie.
Description de la mission
Le/la Président(e) est le/la représentant(e) légal(e) de l’université et son directeur exécutif. Il dirige l’université en accord avec les décisions du Conseil de surveillance. Ses fonctions ont été définies dans l’article 4 de l’Accord de refondation et sa mission consiste à assurer la réalisation des objectifs fixés à l’UFE par ses tutelles, et telles que stipulées dans les termes de l’Accord.
Le/la Président(e) de l’Université est nommé(e) conjointement par le Ministre égyptien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le Ministre français de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Son mandat est de deux ans, renouvelables.
Le/la Président(e) de l’université est chargé(e) de :
– mettre en œuvre le plan stratégique de l’Université approuvé par le Conseil de surveillance ;
– préparer le Règlement intérieur de l’Université, en concertation avec le Conseil d’Université, et le soumettre à l’approbation du Conseil de surveillance ;
– recruter, diriger et gérer le personnel de l’Université en concertation avec le Conseil d’Université ;
– préparer le projet de budget et le soumettre à l’approbation du Conseil de surveillance, l’exécuter en tant qu’ordonnateur principal des recettes et dépenses et soumettre annuellement les comptes à l’approbation du Conseil de surveillance, après examen par un auditeur indépendant ;
– soumettre un rapport annuel d’activité à l’approbation du Conseil de surveillance ;
– représenter l’Université auprès des interlocuteurs institutionnels dans les actes de la vie civile et devant les juridictions dans tout litige ou contentieux.
Le/la Président(e) s’attachera de manière transversale à créer une articulation forte entre formation, recherche et entreprises. Il/elle développera avec son équipe administrative, les enseignants-chercheurs et les étudiants, des méthodes de travail privilégiant la prise d’initiatives, la responsabilisation et la démarche qualité.
Le/la Président(e) est le plus haut responsable de la gestion du personnel de l’Université, et ses directives s’inscrivent dans le cadre de la législation égyptienne :
Il/elle dirige l’Université, préside le Conseil scientifique et le Conseil d’université. Il/elle est assisté(e), de deux vice-présidents, l’un issu des personnels égyptiens d’enseignement et de recherche de l’université et l’autre issu des personnels d’enseignement et de recherche des membres du Consortium des établissements français partenaires de l’UFE. Les vice-présidents sont nommés par le Conseil de surveillance sur proposition du/de la Président(e) de l’université.
Le/la Président(e) de l’université sera nommé au plus tard six mois après l’entrée en vigueur de l’Accord de refondation de l’UFE et prendra ses fonctions à la rentrée universitaire 2019-2020.
Qualifications et compétences
– Organiser et diriger un établissement universitaire
– Animer des équipes pluridisciplinaires et coordonner différents acteurs
– Animer et conduire des réunions
– Compétence avérée en supervision administrative, pédagogique et scientifique
– Très bonne maîtrise de l’anglais
– Connaissance approfondie des acteurs du système de recherche et universitaire français (universités, grandes écoles, organismes de recherche)
– Expertise confirmée dans les domaines de la formation et de la recherche
– Sens relationnel, esprit d’équipe
– Bonnes capacités d’adaptation à l’étranger
– Forte autonomie
– Capacité de décision
– Capacité de négociation éprouvée dans un contexte multiculturel
Expérience professionnelle
Le/la candidat(e) dispose :
– d’une légitimité académique établie acquise en qualité de Directeur(rice) de recherche titulaire ou de Professeur(e) des Universités confirmé.
– d’une expérience de la coopération internationale et du pilotage de projets internationaux, si possible dans la région MENA.
– d’une expérience significative dans l’exercice d’une direction ou d’une présidence d’un établissement supérieur de recherche, ou à défaut, d’une composante importante d’un établissement de ce type. Une expérience dans la création ou le développement d’un tel établissement serait un plus.
– d’une bonne connaissance des acteurs français et internationaux de la recherche du volet doctoral et du développement des laboratoires de recherche au sein de la nouvelle UFE.
Informations complémentaires
– Lieu de la mission : Chourouk, Le Caire
– Durée de la mission : au plus 8 ans
– Date de prise de fonction (susceptible d’être modifiée) : automne 2019.
ATTENTION : LA PRISE DE FONCTION DU NOUVEAU PRESIDENT NE POURRA AVOIR LIEU QU’APRES RATIFICATION DE L’ACCORD DE REFONDATION DE L’UFE PAR LES DEUX PARTIES
–  Type de contrat : contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission)
– Rémunération établie d’après la politique de rémunération d’Expertise France : salaire de base + (le cas échéant) forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité * pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence +  billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des frais de déménagement* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance)
Documents à fournir
– CV
– Lettre de motivation
Merci d’indiquer la référence EGYPTE-RECT dans l’objet de votre mail de candidature.
NB : Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(e)s soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.
Le processus de sélection des manifestations d’intérêt se fera en deux temps :
– Dans un premier temps, une liste restreinte sera établie librement par Expertise France.
– Dans un deuxième temps, les candidate(e)s sélectionné(e)s seront convié(e)s à un entretien.
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire