Déguisé en Talibé, un charretier a fait irruption dans un appartement et commet un vol violent

Malick Diop n’a peur de rien. Le jeune homme de 20 ans a déclaré publiquement au procureur qu’il ne regrettait pas le vol qui l’avait attiré devant le tribunal de grande instance de Dakar hier.

Selon le témoignage de la partie civile, le récidiviste a franchi le portail de son immeuble à 8 heures du matin lundi dernier. Selon les informations il portait des haillons et des marmites et aurait tenté de s’introduire par effraction dans l’appartement de son colocataire.

Au troisième étage, il visa son appartement, marcha subrepticement, entra dans sa chambre et ramassa son cartable. Se faisant prendre, il fit une forte résistance.

À lire aussi :
Belgique: une aide-soignante accusée de vol

« Il a tenté de sauter du balcon pour s’échapper. Quand mes voisins sont venus en renfort, nous l’avons jeté de force dans mon véhicule pour le conduire à la police. En cours de route, il a tenté, à nouveau, de fuir en s’agrippant à mes mains alors que j’étais au volant. Pour le maîtriser, mon voisin policier qui était dans la voiture l’a menotté », a expliqué Ibrahima Ndongo.

Selon lui, l’intimé était ivre. L’accusé a plaidé coupable et révélé sur les réseaux sociaux que le voisin de la victime voulait le jeter au ranch.

À lire aussi :
Côte d'Ivoire : un père inflige une atroce punition à son fils pour vol

« La dame, qui était en train de me filmer, voulait publier la vidéo sur Tik Tok. C’est pourquoi j’ai tenté de sauter dans le vide » a déclaré Carter.

Dans son acte d’accusation, l’avocate de la société a requis une peine de deux ans de prison pour l’accusé. Viendra ensuite le président du tribunal.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire