Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
CPI: La RFI met à nu la rébellion armée, l’armée française, l’ONUCI et Ouattara dans la crise ivoirienne
18/07/2019 à 14h18 par Steven Ablam Kpoglo

CPI: RADIO FRANCE INTERNATIONALE(RFI) EXPLOSE OUATTARA

En fait, les Forces de Sécurité Ivoiriennes ne visaient pas les civils favorables à Alassane Ouattara, mais elles défendaient le pays contre une rébellion.

Elles se battaient contre une rébellion, notamment le commando invisible...

Le juge Tarfusser estime que non seulement Laurent Gbagbo et son présumé complice Blé Goudé n'ont mené aucun génocide, mais Gbagbo était confronté à une guérilla urbaine avec une rébellion armée, l'armée française et les forces de l'Onuci qui étaient loin d'avoir une position impartiale.

Dès lors, en qualité de chef d’Etat, si Laurent Gbagbo n’avait pas activé les forces de défense et de sécurité, il aurait manqué à ses devoirs..."

Les Rebelles recrutés par Ouattara, qui ont attaqué la côte d'Ivoire et le régime de Laurent Gbagbo sont les seuls responsables de tous les crimes commis.Et normalement,ces rebelles devraient répondre devant la CPI de tous leurs crimes.

On est totalement surpris de voir madame la Procureur s'acharner sur un seul camp,celui du Président Laurent Gbagbo bien sûr, sans toucher les rebelles et Ouattara, comme si ces derniers avaient reçu un blanc-seing de tuer,d'assassiner les ivoiriens et d'attaquer les institutions de la côte d'Ivoire sans être ni jugés, ni inquiétés. Normalement vu la faiblesse aggravée du Dossier de Madame la Procureure,les juges de la cour d'appel,devraient purement et simplement rejeter l'appel de la Procureure.

Car la CPI ne peut pas s'éterniser sur un dossier dans lequel durant 8 ans pratiquement, elle n'a pas pu apporter une simple preuve authentique....
Source: RFI,Stéphanie Maupas

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 890 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

CPI: RADIO FRANCE INTERNATIONALE(RFI) EXPLOSE OUATTARA

En fait, les Forces de Sécurité Ivoiriennes ne visaient pas les civils favorables à Alassane Ouattara, mais elles défendaient le pays contre une rébellion.

Elles se battaient contre une rébellion, notamment le commando invisible...

Le juge Tarfusser estime que non seulement Laurent Gbagbo et son présumé complice Blé Goudé n'ont mené aucun génocide, mais Gbagbo était confronté à une guérilla urbaine avec une rébellion armée, l'armée française et les forces de l'Onuci qui étaient loin d'avoir une position impartiale.

Dès lors, en qualité de chef d’Etat, si Laurent Gbagbo n’avait pas activé les forces de défense et de sécurité, il aurait manqué à ses devoirs..."

Les Rebelles recrutés par Ouattara, qui ont attaqué la côte d'Ivoire et le régime de Laurent Gbagbo sont les seuls responsables de tous les crimes commis.Et normalement,ces rebelles devraient répondre devant la CPI de tous leurs crimes.

On est totalement surpris de voir madame la Procureur s'acharner sur un seul camp,celui du Président Laurent Gbagbo bien sûr, sans toucher les rebelles et Ouattara, comme si ces derniers avaient reçu un blanc-seing de tuer,d'assassiner les ivoiriens et d'attaquer les institutions de la côte d'Ivoire sans être ni jugés, ni inquiétés. Normalement vu la faiblesse aggravée du Dossier de Madame la Procureure,les juges de la cour d'appel,devraient purement et simplement rejeter l'appel de la Procureure.

Car la CPI ne peut pas s'éterniser sur un dossier dans lequel durant 8 ans pratiquement, elle n'a pas pu apporter une simple preuve authentique....
Source: RFI,Stéphanie Maupas

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 890 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :