Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Au Bénin, le coronavirus a fait deux morts « collatérales »
29/03/2020 à 13h20 par La redaction

Deux personnes ont été tuées depuis lundi au Bénin dans des affrontements liés au coronavirus. L’un a été mortellement touché par balles lors d’échauffourées à l’université, mardi. Un autre a été tué par un militaire togolais alors qu’il tentait de passer la frontière, désormais fermée.

Le Bénin, où cinq cas de coronavirus ont été identifiés, n’a pour le moment aucun décès due à la pandémie à déplorer. Mais lundi, un ressortissant béninois a été tué par les forces de sécurité togolaises, alors qu’il tentait de braver la fermeture de la frontière, côté togolais. Le drame s’est produit sur les berges du fleuve Mono, au niveau d’Agoègan. Un groupe de onze personnes, quittaient le passage à bord d’une pirogue, ont été interpellées par les policiers togolais.

Lire aussi: Coronavirus: Le pape François préside seul une prière au Vatican

« Ils ont été tous conduits au poste, pour interrogatoire », relate une note signée de Damehame Yark, ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile. L’individu – dont l’identité n’est pas connue – aurait alors « contourné l’un des militaires au moment de l’interrogatoire », avant de se saisir du sac du soldat, « contenant trois chargeurs garnis » et de se jeter dans la lagune. « Un des militaires a ouvert le feu et l’a atteint mortellement », relate le ministre, qui précise que l’auteur des tirs a été mis aux arrêts.

Heurts lors du blocage de l’université

Mardi, c’est un étudiant en troisième année à la faculté de Sciences humaines et sociales, Théophile Dieudonné Djaho, qui a été tué par balles au cours de violentes échauffourées entre étudiants et forces de l’ordre à l’Université d’Abomey-Calavi.

Pour tenter d’endiguer la progression de la pandémie, les autorités ont mis en place une série de mesures. Outre la mise en place d’un cordon sanitaire autour de quelques unes de huit villes du pays (Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo…), la réduction des déplacements au strict minimum ou encore la suspension des transports en commun, le gouvernement a également avancé les vacances scolaires, qui démarreront dès le 30 mars. Au Bénin, le coronavirus a fait deux morts « collatérales »

Une dernière mesure jugée insuffisante par la Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB). L’organisation étudiante a en effet appelé à la fermeture pure et simple des universités, et lancé, lundi, une opération visant à bloquer les amphithéâtres et l’accès aux cours. Des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre, dépêchées sur place pour lever ce blocage.

« Théophile Dieudonné Djaho a reçu une balle dans le dos, alors qu’il n’était pas parmi ceux qui lançaient des pierres sur la police », assure un étudiant, témoin d la scène, qui a souhaité conservé l’anonymat. Le gouvernement béninois n’a, pour l’heure, pas officiellement réagi à ce décès, pas plus qu’à la mort du Béninois tué à la frontière togolaise.

“Je ne comprends pas la logique”

Au lendemain de l’annonce de la fermeture des lieux de culte, beaucoup s’attendaient à la fermeture, également, des écoles et universités. « Des consignes fermes ont été données aux responsables d’établissements scolaires pour mettre en place des mesures d’hygiène à l’entrée des écoles et des classes ainsi que pour le respect de la distance d’un mètre entre les enfants », assure pour sa part un responsable départemental de l’enseignement primaire, qui a cependant réclamé l’anonymat.

« Les cours continuent alors que le recteur a lui-même annoncé l’interdiction d’activités devant regrouper plus de 50 personnes », s’étonne un étudiant rencontré sur le campus. « Je ne comprends pas la logique qui veut que l’on ferme les églises et lieux de cultes, mais pas les écoles, alors que la vie de nos enfants est en danger », regrette George, un père de famille qui a décidé, depuis une semaine, de ne pas envoyer ses enfants à l’école.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Bédié suspend le dialogue avec Ouattara : Soro réagit

21/11/2020

Bédié suspend...

Le leader de Générations et peuples solidaires...
Côte d’Ivoire : les évêques encouragent le dialogue entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

21/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Après un conseil tenu ce 18 au...
Affi, Guikahué, cadres emprisonnés / Bédié annonce leur libération “dans quelques jours” avant tout dialogue avec Ouattara

21/11/2020

Affi, Guikahué,...

Henri Konan Bédié ne veut plus entendre...
Journée Internationale de l’Enfant : Kerozen Dj fait de nouveau parler son cœur

21/11/2020

Journée Internationale...

Ceci n’est plus un secret pour personne,...
Politique : Incroyable coup de tonnerre en Côte d'Ivoire

21/11/2020

Politique :...

Le président Henri Konan Bédié a suspendu...
Côte d’Ivoire / La France force Ouattara et l’opposition à collaborer dans un gouvernement

21/11/2020

Côte d’Ivoire...

La Côte d’Ivoire va-t-elle connaître un énième...
Le président Macron lance un ultimatum aux dirigeants musulmans français

21/11/2020

Le président...

Le président français Emmanuel Macron a lancé...
Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro: “Macron est un voyou, un minable, un menteur”

21/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Le Conseiller Spécial de Guillaume Soro a...
Franklin Nyamsi appelle à la malédiction mystique d’Emmanuel Macron: “Que tous ceux qui peuvent faire des poupées Vaudou de lui pour le piquer le piquent”

21/11/2020

Franklin Nyamsi...

Le Conseiller de Guillaume Soro estimant que...
« La France a une part de l'Afrique en elle », estime Emmanuel Macron

21/11/2020

« La...

Pour le président de la République française,...
Me Affousiata Bamba réplique à Macron:” Ouattara est un dictateur vomi par 92 % de la population”

21/11/2020

Me Affousiata...

L’Avocate de Guillaume Soro a prévenu Emmanuel...
Nouvel An 2021 : Un Nouveau Départ Pour Le Monde ?

21/11/2020

Nouvel An...

Le nouvel an 2021, plus qu'un simple...
Le meurtre d'un Noir au Brésil déclenche des manifestations

21/11/2020

Le meurtre...

Le meurtre d'un Noir au Brésil déclenche...
Après son accouchement du bébé de Diop Iseg, Dieyna Baldé respire la forme (Photos)

21/11/2020

Après son...

La jeune chanteuse Dieyna Baldé revient en...
«Toilettes publiques » : Adja Diallo fond en larmes et rétablit la vérité (Video)

20/11/2020

«Toilettes publiques »...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Bénin : Patrice Talon veut se réconcilier avec Yayi Boni

20/11/2020

Bénin :...

Patrice Talon a déclaré vouloir se réconcilier...
Alpha Blondy demande aux Ivoiriens de "développer leur mentalité

20/11/2020

Alpha Blondy...

L'artiste engagé ivoirien Alpha Blondy fait une...
Côte d'Ivoire : la CPI pourrait créer des ennuis à l'armée si...

20/11/2020

Côte d’Ivoire...

La Cour pénale internationale (CPI) et Amnesty...
Morts dans les violences électorales en Côte d’Ivoire : les évêques catholiques exigent « une commission d’enquête indépendante »

20/11/2020

Morts dans...

Les évêques catholiques de Côte d’Ivoire exigent...
Présidentielle au Niger : Mahamadou Issoufou appelle les candidats à une campagne apaisée

20/11/2020

Présidentielle au...

Présidentielle au Niger : le chef de...

Deux personnes ont été tuées depuis lundi au Bénin dans des affrontements liés au coronavirus. L’un a été mortellement touché par balles lors d’échauffourées à l’université, mardi. Un autre a été tué par un militaire togolais alors qu’il tentait de passer la frontière, désormais fermée.

Le Bénin, où cinq cas de coronavirus ont été identifiés, n’a pour le moment aucun décès due à la pandémie à déplorer. Mais lundi, un ressortissant béninois a été tué par les forces de sécurité togolaises, alors qu’il tentait de braver la fermeture de la frontière, côté togolais. Le drame s’est produit sur les berges du fleuve Mono, au niveau d’Agoègan. Un groupe de onze personnes, quittaient le passage à bord d’une pirogue, ont été interpellées par les policiers togolais.

Lire aussi: Coronavirus: Le pape François préside seul une prière au Vatican

« Ils ont été tous conduits au poste, pour interrogatoire », relate une note signée de Damehame Yark, ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile. L’individu – dont l’identité n’est pas connue – aurait alors « contourné l’un des militaires au moment de l’interrogatoire », avant de se saisir du sac du soldat, « contenant trois chargeurs garnis » et de se jeter dans la lagune. « Un des militaires a ouvert le feu et l’a atteint mortellement », relate le ministre, qui précise que l’auteur des tirs a été mis aux arrêts.

Heurts lors du blocage de l’université

Mardi, c’est un étudiant en troisième année à la faculté de Sciences humaines et sociales, Théophile Dieudonné Djaho, qui a été tué par balles au cours de violentes échauffourées entre étudiants et forces de l’ordre à l’Université d’Abomey-Calavi.

Pour tenter d’endiguer la progression de la pandémie, les autorités ont mis en place une série de mesures. Outre la mise en place d’un cordon sanitaire autour de quelques unes de huit villes du pays (Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo…), la réduction des déplacements au strict minimum ou encore la suspension des transports en commun, le gouvernement a également avancé les vacances scolaires, qui démarreront dès le 30 mars. Au Bénin, le coronavirus a fait deux morts « collatérales »

Une dernière mesure jugée insuffisante par la Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB). L’organisation étudiante a en effet appelé à la fermeture pure et simple des universités, et lancé, lundi, une opération visant à bloquer les amphithéâtres et l’accès aux cours. Des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre, dépêchées sur place pour lever ce blocage.

« Théophile Dieudonné Djaho a reçu une balle dans le dos, alors qu’il n’était pas parmi ceux qui lançaient des pierres sur la police », assure un étudiant, témoin d la scène, qui a souhaité conservé l’anonymat. Le gouvernement béninois n’a, pour l’heure, pas officiellement réagi à ce décès, pas plus qu’à la mort du Béninois tué à la frontière togolaise.

“Je ne comprends pas la logique”

Au lendemain de l’annonce de la fermeture des lieux de culte, beaucoup s’attendaient à la fermeture, également, des écoles et universités. « Des consignes fermes ont été données aux responsables d’établissements scolaires pour mettre en place des mesures d’hygiène à l’entrée des écoles et des classes ainsi que pour le respect de la distance d’un mètre entre les enfants », assure pour sa part un responsable départemental de l’enseignement primaire, qui a cependant réclamé l’anonymat.

« Les cours continuent alors que le recteur a lui-même annoncé l’interdiction d’activités devant regrouper plus de 50 personnes », s’étonne un étudiant rencontré sur le campus. « Je ne comprends pas la logique qui veut que l’on ferme les églises et lieux de cultes, mais pas les écoles, alors que la vie de nos enfants est en danger », regrette George, un père de famille qui a décidé, depuis une semaine, de ne pas envoyer ses enfants à l’école.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire