togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Campagne pour les Législatives : Thierno Bocoum parle de la «boulimie foncière» du régime de Macky Sall

L’alternative pour une Assemblée nationale  de rupture Aar/Sénégal a choisi la piste de l’aéroport Léopold Sédar Senghor pour sa déclaration de troisième jour de campagne électorale. Thierno Bocoum, en porte–parole, a remis en cause la politique foncière du gouvernement de Macky Sall. Selon lui, Dakar a besoin de respirer. Pour ce faire, il lui faut des espaces verts, des parcs.
Le Président Sall avait la possibilité de faire du foncier de l’aéroport  des espaces communs qui serviront à toute la population. Seulement note Thierno Bocoum, «le Président Sall et son gouvernement ont préféré brader les terres et en faire leurs propriétés personnelles».
Il  ajoute qu’il en est de même pour le littoral, les Sénégalais n’ont plus accès à la mer, les pêcheurs ne trouvent plus de poissons. La bande de  filaos de Guédiawaye est convertie en parcelles, les forêts classées n’existent presque plus et l’environnement en souffre grandement. Pendant ce temps, dit-il, les populations sont obligées d’occuper des zones inondables.
C’est d’ailleurs pour cette raison que Thierno Bocoum et Cie proposent une politique foncière inclusive dans la partie qui concerne la gouvernance foncière dans son contrat de législature que la structure propose aux Sénégalais. Autrement, un meilleur cadre de vie aux populations qui doivent «voter pour la coalition Aar/Sénégal».