Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés
25/10/2020 à 09h46 par La redaction

Armés de fusils et de machettes, des assaillants ont tué au moins 5 élèves, âgés de 9 à 12 ans, dans une école de la ville de Kumba, dans la région du Sud-Ouest.

Les assaillants ont pris d’assaut une école à Kumba avec des fusils et des machettes, tuant au moins 5 élèves. Une dizaine ont été grièvement blessés.

Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés
Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés doingbuzz

Arrivés à motos, les hommes ont attaqué samedi vers midi les élèves du groupe scolaire bilingue Mother Francisca International à Fiango.

Aucun groupe n’a revendiqué l’attaque décrite par l’ONU comme « la pire atrocité » commise depuis la reprise de l’école au début de ce mois.

Les vidéos et photos de l’incident devenues virales sur les médias sociaux montrent des enfants transportés sur des brancards.

Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés

« Ils ont trouvé les enfants en classe et ont ouvert le feu sur eux », a déclaré à Reuters Ali Anougou, le sous-préfet de l’arrondissement de Kumba 1er.

La raison pour laquelle l’école a été ciblée reste inconnue, mais le sous-préfet a déclaré que l’attaque a été perpétrée par les sécessionnistes.

Cet incident horrible a été fortement condamné par les organisations internationales.

« Je suis choqué et indigné par le meurtre d’élèves innocents qui allaient à l’école pour recevoir une éducation », a déclaré Matthias Z. Naab, coordinateur humanitaire des Nations unies au Cameroun.

« Les enfants ont droit à l’éducation. La violence contre les écoles et les élèves innocents n’est acceptable en aucune circonstance et peut constituer un crime contre l’humanité si elle est prouvée devant un tribunal. J’appelle les autorités compétentes à mener une enquête approfondie sur cette tragédie », a ajouté M. Naab.

Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés

Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, a déclaré : « Il n’y a pas de mots assez forts pour exprimer mes sentiments face à l’attaque brutale qui a visé des élèves du primaire … alors qu’ils étaient assis en train d’apprendre dans leur classe. »

Le Cameroun est secoué par une crise qui semble interminable. Des violences meurtrières ont lieu depuis 2016 dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Est.

Fin 2016, les plaintes de longue date concernant la discrimination politique et économique exercée par le gouvernement à l’encontre des anglophones ont été exhalées par des avocats, des étudiants et des enseignants tout en réclamant des réformes.

La réponse meurtrière du gouvernement aux protestations a incité les rebelles à déclarer en 2017 l’indépendance d’une région surnommée “Ambazonia, ce qui a déclenché une répression plus sévère de l’armée.

Depuis, les deux parties ont été accusées d’avoir commis des atrocités dans un conflit qui a déjà fait environ 3 000 morts et forcé des centaines de milliers de personnes à quitter leur foyer.

Crédit photo : dhakatribune

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...
Nigeria : un ex-international enlevé par des hommes armés !

16/11/2020

Nigeria :...

Christian Obodo (21 sélections, 4 buts), ancien joueur de...

Armés de fusils et de machettes, des assaillants ont tué au moins 5 élèves, âgés de 9 à 12 ans, dans une école de la ville de Kumba, dans la région du Sud-Ouest.

Les assaillants ont pris d’assaut une école à Kumba avec des fusils et des machettes, tuant au moins 5 élèves. Une dizaine ont été grièvement blessés.

Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés
Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés doingbuzz

Arrivés à motos, les hommes ont attaqué samedi vers midi les élèves du groupe scolaire bilingue Mother Francisca International à Fiango.

Aucun groupe n’a revendiqué l’attaque décrite par l’ONU comme « la pire atrocité » commise depuis la reprise de l’école au début de ce mois.

Les vidéos et photos de l’incident devenues virales sur les médias sociaux montrent des enfants transportés sur des brancards.

Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés

« Ils ont trouvé les enfants en classe et ont ouvert le feu sur eux », a déclaré à Reuters Ali Anougou, le sous-préfet de l’arrondissement de Kumba 1er.

La raison pour laquelle l’école a été ciblée reste inconnue, mais le sous-préfet a déclaré que l’attaque a été perpétrée par les sécessionnistes.

Cet incident horrible a été fortement condamné par les organisations internationales.

« Je suis choqué et indigné par le meurtre d’élèves innocents qui allaient à l’école pour recevoir une éducation », a déclaré Matthias Z. Naab, coordinateur humanitaire des Nations unies au Cameroun.

« Les enfants ont droit à l’éducation. La violence contre les écoles et les élèves innocents n’est acceptable en aucune circonstance et peut constituer un crime contre l’humanité si elle est prouvée devant un tribunal. J’appelle les autorités compétentes à mener une enquête approfondie sur cette tragédie », a ajouté M. Naab.

Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés

Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, a déclaré : « Il n’y a pas de mots assez forts pour exprimer mes sentiments face à l’attaque brutale qui a visé des élèves du primaire … alors qu’ils étaient assis en train d’apprendre dans leur classe. »

Le Cameroun est secoué par une crise qui semble interminable. Des violences meurtrières ont lieu depuis 2016 dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Est.

Fin 2016, les plaintes de longue date concernant la discrimination politique et économique exercée par le gouvernement à l’encontre des anglophones ont été exhalées par des avocats, des étudiants et des enseignants tout en réclamant des réformes.

La réponse meurtrière du gouvernement aux protestations a incité les rebelles à déclarer en 2017 l’indépendance d’une région surnommée “Ambazonia, ce qui a déclenché une répression plus sévère de l’armée.

Depuis, les deux parties ont été accusées d’avoir commis des atrocités dans un conflit qui a déjà fait environ 3 000 morts et forcé des centaines de milliers de personnes à quitter leur foyer.

Crédit photo : dhakatribune

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire