En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Brésil-Argentine : Lionel Messi envoie un message fort et dénonce !



Le Superclasico entre le Brésil et l’Argentine de Lionel Messi a provoqué des scènes de chaos dans la nuit de mardi à mercredi, alors que des supporters se sont affrontés dans les tribunes du stade Maracana de Rio de Janeiro, lors de ce match de qualification pour la Coupe du monde 2026, obligeant l’arbitre à reporter le début du match pendant une demi-heure. Mais si les Argentins de Lionel Messi ont décidé de rentrer aux vestiaires, c’était avant tout pour calmer le jeu car à leurs yeux, les policiers brésiliens étaient eux aussi en train d’être cloués.

Brésil-Argentine : Lionel Messi envoie un message fort et dénonce !

 

Lionel Messi dénonce « la répression des Argentins au Brésil »

« On a fait ça parce que c’était le moyen de calmer un peu les choses. D’en bas, nous ne pouvions pas faire grand-chose. Nous pouvions voir comment ils frappaient la foule. Un malheur aurait pu arriver, a dénoncé Messi après la rencontre. Certains joueurs avaient de la famille présente dans le stade. On a pensé à eux, qui ne savaient pas ce qu’il se passait. On était plus préoccupés par ça que par le match, qui était devenu secondaire à ce moment-là (…) Quand tout s’est un peu calmé, nous avons décidé de revenir. Mais nous sommes d’abord allés voir comment aller nos proches et tous ceux qui étaient là. »

Le message de la Pulga sur insta

Sur Instagram, La Pulga a réitéré son message après la victoire de son équipe (1-0) grâce au but de Nicolas Otamendi.

« Cette équipe continue d’écrire l’histoire. Grande victoire au Maracana même si elle restera marquée par la répression des Argentins au Brésil, une fois de plus. Cela ne peut pas être toléré. C’est de la folie et ça doit cesser maintenant ! ».

Mais cette situation dramatique aurait pu être évitée. La Fédération des groupes de supporters brésiliens (Anatorg) avait en effet alerté la veille sur les risques de ne pas avoir de zone réservée aux supporters argentins au Maracana et la plupart d’entre eux étaient concentrés derrière un but, dans la foule brésilienne.

LIRE AUSSIKylian Mbappé bat un record de Zinedine Zidane, voici son objectif pour 2024 !

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !