togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Attaque meurtrière d’un gang contre un commissariat de police d’Haïti : des dizaines d’agents tués

Attaque Meurtrière, Gang, Commissariat De Police,Haïti

Une attaque brutale perpétrée par un gang notoire a fait au moins 20 morts parmi les policiers en Haïti. L’agression a eu lieu dans un commissariat de police de Gressier, Port-au-Prince, et a choqué la nation.

L’attaque du gang

Le 30 juin, un gang dirigé par le tristement célèbre chef de guerre Jimmy « Barbecue » Cherizier a pris d’assaut un commissariat de police à Gressier, une banlieue de Port-au-Prince. Le gang, qui fait partie de la coalition « Vivre Ensemble », a lancé un assaut féroce qui a entraîné la mort d’au moins 20 policiers. L’attaque est l’une des plus meurtrières contre les forces de l’ordre haïtiennes de mémoire récente.

Lire aussi : Haïti déclare l’état d’urgence et instaure un couvre-feu

2 Image 1720002695

La coalition « Vivre Ensemble », connue pour sa tactique brutale, est la principale responsable de l’attaque. D’autres rapports indiquent que le Bougoy Gang a également joué un rôle important. Les membres du gang, armés de machinerie lourde, ont détruit des parties du commissariat de police, ajoutant au chaos et à la dévastation.

Contre-offensive policière

Malgré la force écrasante utilisée par les hommes armés, la police haïtienne a lancé une contre-offensive musclée. Plusieurs membres ont été tués dans la bataille qui a suivi. Les autorités ont réussi à capturer Ti Bébé Bougoy, le chef Bougoy, qui avait revendiqué avec arrogance sa supériorité sur les forces de police la veille de l’attaque.

L’utilisation par le gang de machinerie lourde pour pénétrer dans le commissariat de police a été un facteur important dans le succès de l’assaut. Cependant, ces machines ont ensuite été saisies par les autorités, portant un coup dur aux capacités opérationnelles du groupe. L’audace et l’ampleur de l’attaque soulignent les graves difficultés rencontrées par les forces de l’ordre haïtiennes face aux groupes criminels lourdement armés et organisés.

1 Image 1720002680

Lire aussi : Les derniers mots d’un ancien membre de gang avant son exécution

Jimmy « Barbecue » Cherizier, le chef de la coalition, a un long passé de violence et d’activités criminelles. Son groupe est connu pour ses opérations impitoyables et a été associé à de nombreux incidents violents en Haïti. En juin 2022, des rapports ont révélé qu’il recrutait des adolescents sans abri et à risque pour servir de fantassins dans leurs guerres de territoire en cours.

Le massacre a suscité l’indignation à travers Haïti. La perte d’un si grand nombre d’officiers au cours d’une seule attaque met en évidence la situation sécuritaire désastreuse dans le pays.