Une infirmière se fait refuser sa naturalisation française car elle travaille trop


Video player

Une femme s’est fait refuser sa demande de naturalisation par la préfecture du Val-de-Marne en France. La raison? elle effectue un trop grand nombre d’heures de travail par mois. L’information, publiée sur Twitter et rapportée par 20 Minutes, a choqué les internautes. C’est un tweet d’un internaute qui a fait réagir la toile.

Frédéric Buono a publié un courrier de la préfecture du Val-de-Marne ajournant la demande de naturalisation d’une infirmière à deux ans. C’est la justification qui a provoqué des réactions. La lettre dit que la demandeuse cumule “trois emplois pour une durée mensuelle de 271 heures de travail.” “Vous êtes ainsi en infraction au regard de la réglementation sur le temps de travail en France”, est-il expliqué.

La préfecture du Val-de-Marne a confirmé l’authenticité du document, selon 20 Minutes. 48h hebdomadaires autorisées Il faut rappeler que depuis des semaines, de nombreux hôpitaux en France grognent contre les conditions de travail du personnel. L’internaute à l’origine du tollé a confirmé que l’infirmière a décidé de faire appel de la décision. Comme le rappelle le Parisien, en France, le temps de travail est limité à 48 heures hebdomadaires. La femme qui demande sa naturalisation travaillerait, elle, une soixantaine d’heures par semaine.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Une infirmière se fait refuser sa naturalisation française car elle travaille trop Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire