En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

La Russie étend son influence en Afrique avec ce nouvel accord



L’Afrique, carrefour stratégique convoité par les puissances mondiales, est une fois de plus au centre d’une manœuvre diplomatique surprenante, cette fois avec la Russie concluant un accord inattendu avec Sao Tomé-et-Principe, îles insulaires dans le golfe de Guinée. Cet accord prévoit une coopération militaire, incluant la formation de troupes ainsi que le déploiement d’avions et de navires russes dans une région marquée historiquement par l’influence du Portugal.

Le Portugal, ancienne puissance coloniale ayant gouverné Sao Tomé-et-Principe jusqu’en 1975, s’est trouvé « inquiet » à l’annonce de cet accord. Les propos du ministre des affaires étrangères portugais, Paulo Rangel, soulignent la surprise et l’appréhension face à cette coopération entre l’archipel africain et la Russie, surtout dans un contexte de tensions palpables entre la Russie et l’Europe.

Lire aussi : Kendji Girac : Les mots forts de l’artiste français après avoir reçu une balle

Ce rapprochement entre Sao Tomé-et-Principe et la Russie intervient alors que d’autres puissances, telles que la Chine, cherchent également à s’établir en Afrique. Les manœuvres chinoises pour établir une base navale sur la côte occidentale du continent ont suscité des préoccupations, notamment de la part des États-Unis, conscients des enjeux stratégiques liés à la présence militaire dans cette région cruciale pour le commerce maritime et l’approvisionnement pétrolier de l’Europe.

La Russie semble ainsi avoir réussi là où la Chine a rencontré des obstacles. Cet accord lui procure un point d’appui dans une région hautement stratégique, renforçant sa présence déjà observée en Afrique. Cette expansion russe soulève des questions sur les implications géopolitiques à long terme, tant pour les pays africains concernés que pour les acteurs internationaux.

Il est aussi notable que cet accord intervient alors que le président de la Guinée-Bissau, une autre ancienne colonie portugaise, était en visite en Russie. Cette convergence d’événements souligne l’importance croissante des relations entre la Russie et les pays africains, mais suscite également des interrogations quant aux intentions réelles de ces partenariats.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !