togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Richard Roundtree : Le premier héros noir de film d’action mort à l’âge de 81 ans

Richard Roundtree, Premier Héros Noir, Film D'Action, Mort

L’acteur américain Richard Roundtree, reconnu comme le « premier héros noir de film d’action », est décédé à l’âge de 81 ans. Il est surtout célèbre pour son rôle emblématique dans le film « Shaft » de 1971, où il a interprété le détective privé John Shaft. Sa carrière a ouvert de nouvelles portes pour les acteurs noirs dans l’industrie cinématographique.

Richard Roundtree est décédé entouré de sa famille après un bref combat contre un cancer du pancréas, selon Deadline, un site spécialisé dans le divertissement. Malgré son départ, il laisse derrière lui un héritage cinématographique qui a marqué l’histoire du cinéma.

Richard Roundtree dans « Shaft »

Lire aussi :Shy’m sensuelle en bikini séduit un acteur (photo)

« Shaft », le film qui l’a rendu célèbre, a connu un immense succès à sa sortie, donnant naissance à plusieurs suites et séries. Plus de cinquante ans après, Roundtree continuait à travailler dans l’industrie du divertissement, apparaissant dans des séries comme « Cherish the Day » et la comédie « Moving On » en 2022.

Son agent, Patrick McMinn, a salué la carrière de Roundtree en déclarant : « L’œuvre et la carrière de Richard ont servi de tournant pour les premiers rôles masculins afro-américains au cinéma. » Son impact sur l’industrie cinématographique a été inestimable, ouvrant la voie à de nombreuses autres stars noires.

Hommage une icône

L’acteur Samuel L. Jackson, qui a travaillé avec Richard Roundtree, lui a rendu hommage en disant : « J’ai adoré le côtoyer, apprendre, travailler, rire et me sentir béni d’avoir une idole à la hauteur de ce que j’attendais. »

Lire aussi : Quel acteur ou actrice semble ne jamais vieillir ? Keanu Reeves : Cet homme est immortel

« Shaft » est considéré comme un film culte et a joué un rôle majeur dans le mouvement cinématographique de la « Blaxploitation » des années 1970. Ce genre cinématographique a été salué pour avoir contribué à la réévaluation de l’image des Afro-Américains aux États-Unis, bien que certains critiques aient souligné qu’il pouvait également renforcer certains stéréotypes.

Richard Roundtree lui-même avait une vision nuancée de son rôle dans « Shaft ». Il a déclaré dans une interview à la radio NPR en 2019 : « Je le voyais comme une lame à double tranchant. Mais tellement de gens, de partout dans le pays, et à travers le monde même, sont venus me voir et m’ont dit ce qu’a représenté ce film pour eux en 1971. » Il a également évoqué les défis qu’il a dû relever pour échapper à l’étiquette du personnage et développer sa carrière d’acteur dans une variété de rôles.

La disparition de Roundtree laisse un vide dans l’industrie cinématographique, mais son héritage perdurera à travers ses performances mémorables et son impact durable sur le cinéma.