People

Mali : mauvaise nouvelle pour les soldats tchadiens de la force du G5 Sahel

Mali : Mauvaise Nouvelle Pour Les Soldats Tchadiens De La Force Du G5 Sahel
Mauritanian soldiers stand guard in a vehicle at a G5 Sahel task force command post, on November 22, 2018, in the southeast of Mauritania near the border with Mali. - Remote villages near the border with Mali, have long been neglected by authorities, making them easier prey for jihadists and other armed groups that have proliferated in Africa's Sahel region. Now they are at the heart of a push to win over grassroots support in Mauritania with authorities ramping up both security operations and infrastructure development to stop the spread of extremism. (Photo by THOMAS SAMSON / AFP)

Le Tchad vient de perdre de nouveaux soldats dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. Deux soldats du bataillon tchadien de la force antijihadiste du G5 sahel envoyé en février au Mali ont été tués jeudi dans le centre du pays.

L’incident s’est produit dans la zone dite des « trois frontières », une zone réputée pour des attentats meurtriers.

Selon les faits rapportés par Mahamat Saleh Annadif, le représentant de l’ONU au Mali, le  véhicule des éléments de l’armée tchadienne a sauté sur un engin explosif tuant deux soldats dans le centre de Mali.

À lire aussi :   Mali : l'influenceuse Diaba Sora arrêtée pour injures publiques sur les réseaux sociaux

Lire aussi : Somalie: les députés prolongent le mandat du président Mohamed Abdullahi

« Ces deux soldats font partie des 1 200 éléments envoyés dans le cadre du G5  Sahel aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso », a-t-il fait savoir.

Le bataillon de la force du G5 Sahel auquel appartenaient les deux militaires tchadiens, le seul à être déployé en dehors de ses frontières nationales, est basé à Tera, ville du sud-ouest du Niger. Tera constitue le point le plus au sud de la zone des  « trois frontières ».

À lire aussi :   Mali/ Interpol lance un mandat d’arrêt contre le fils de IBK

Pour rappel, 4 casques bleus tchadiens avaient été tués et une quinzaine, blessée le 2 avril, au nord-est du Mali.

Lire aussi : Mali : les élections présidentielle et législatives fixées au 27 février

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire