En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Ousmane Sonko : Enfin une bonne nouvelle pour l’opposant sénégalais



 

Le feuilleton judiciaire entourant Ousmane Sonko, l’opposant sénégalais, prend une nouvelle tournure alors qu’un tribunal de Dakar se prépare à examiner sa réintégration sur les listes électorales le 12 décembre. Cette décision pourrait sceller le sort de sa candidature à la présidentielle de 2024, faisant de cette audience une étape cruciale dans le paysage politique sénégalais.

La Cour suprême sénégalaise a rendu un jugement le 17 novembre, annulant une décision antérieure d’octobre qui avait rétabli Sonko dans la course présidentielle. Cette annulation était liée à sa radiation des listes électorales, résultat d’une condamnation en juin à deux ans de prison ferme pour débauche de mineure. Cependant, la Cour suprême a ordonné un nouveau jugement en première instance par le tribunal de Dakar.

Lire aussi : http://Youssou Ndour se retire de la course présidentielle sénégalaise en 2024 pour … https://bit.ly/3uIlF7X

Cette audience « spéciale », prévue pour le 12 décembre à 8h30, se profile comme un moment critique qui pourrait avoir des implications majeures sur l’éligibilité de Sonko pour la présidentielle de 2024. La radiation des listes électorales rendrait Sonko inéligible, une décision qui fait l’objet d’une intense bataille judiciaire entre ses avocats et l’État sénégalais.

Ousmane Sonko, farouche opposant, conteste vigoureusement les accusations portées contre lui, dénonçant ces affaires comme des manœuvres politiques visant à le discréditer et à l’écarter de la scène présidentielle. Ces tensions ont déclenché une série d’épisodes de troubles meurtriers au cours des deux dernières années, exacerbant les clivages politiques au Sénégal.

Sonko Opposant

L’opposant a également été incarcéré fin juillet sous d’autres chefs d’inculpation, dont appel à l’insurrection, association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et atteinte à la sûreté de l’État. Dans une lutte sans relâche, Sonko maintient son innocence face à ces nouvelles accusations.

L’issue de cette audience déterminera non seulement le sort de Sonko sur le plan électoral, mais pourrait aussi avoir des répercussions significatives sur la stabilité politique du Sénégal. L’opposant reste une figure polarisante, et chaque développement dans cette affaire délicate est suivi de près par les observateurs nationaux et internationaux, ajoutant une dimension complexe au paysage politique sénégalais déjà tendu.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !