Mali : Assimi Goita reprend encore le pouvoir


Video player

 

Assimi Goita, le vice-président de la transition malienne s’impose de nouveau. Après le coup d’état de 2020 ayant conduit à la démission d’Ibrahim Boubacar Kéita, il revient au pouvoir. Selon l’annonce faite, il a déchargé les autres membres de la transition de leurs prérogatives ce mardi 25 mai 2021.

Au lendemain de l’arrestation par des membres de l’armée malienne du président, du Premier ministre et du ministre de la Défense du gouvernement intérimaire, l’homme fort de la junte Assimi Goïta accuse les accusé d’avoir enfreint la charte de la transition. Cette dernière va quand même se poursuivre comme prévue.

« Le président et le Premier ministre sont ici à Kati pour des affaires les concernant », a dit un haut responsable militaire. Un responsable du gouvernement, s’exprimant aussi sous le couvert de l’anonymat, a confirmé que les chefs de l’exécutif de transition avaient été conduits à Kati, haut lieu de l’appareil militaire malien.

En août 2020, le Mali avait enregistré son quatrième coup d’état. L’histoire semble malheureusement se répéter. Que ce soit la CEDEAO ou l’UA, elles ont appelé les militaires à retourner dans les casernes.

Les analystes estiment que c’est le changement au sein du nouveau gouvernement qui a tout chamboulé. En effet, deux membres de l’ancienne junte, les colonels Sadio Camara et Modibo Kone, quittent leurs portefeuilles respectifs de la Défense et de la Sécurité. Ils ont été remplacés respectivement par le général Souleymane Doucoure et par le général Mamadou Lamine Ballo.

Bassirou Ben Doumbia, analyste politique interrogé sur l’antenne de France 24, a donné son point de vue sur la situation actuelle. « La junte n’a pas été consultée lors de la démission ni lors de la reconduction du Premier ministre, explique-t-il. Aujourd’hui, lors de la mise en place du gouvernement, deux figures emblématiques » des événements de l’été 2020 ont été écartées.

« Le président de la transition fonde la légitimité de son pouvoir sur les militaires, ce sont eux qui l’ont mis au pouvoir. Le fait de ne pas les consulter et de retirer certains poids lourds du gouvernement peut paraître comme une sorte de trahison des militaires », selon l’analyste.

Pendant ce temps, la France promet des sanctions fortes. Elle sera sans doute suivie par d’autres pays et institutions.

Nous y reviendrons…

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Mali : Assimi Goita reprend encore le pouvoir Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire