La résistance soudanaise a continué malgré l’accord signé entre Hamdok et Al-Burhane

Bien que le Premier ministre Abdallah Hamdok ait signé un accord avec le général Abdel Fattah al-Burhane, des centaines de manifestants ont manifesté dimanche 21 novembre sur le tarmac de Kassala dans l’est et d’Atbara dans le nord du Soudan.

L’accord signé par le Premier ministre Abdallah Hamdok et le général Abdel Fattah al-Burhane n’a pas affecté les manifestations au Soudan.

Ce dimanche 21 novembre, des centaines de manifestants sont descendus dans les rues et ont condamné l’armée pour le maintien du pouvoir. Selon des sources sur place, ces manifestants ont scandé des slogans tels que : Non aux militaires, Burhan est en train d’être éliminé.

Au cours de la manifestation, la Force pour la liberté et le changement (FLC) a déclaré : « Nous réaffirmons clairement qu’il n’y a pas de négociation, ni de partenariat » avec « les putschistes ».

À lire aussi :
Scandale « Black Widow » : Scarlett Johansson parvient à un accord avec Disney

Le Premier ministre Abdallah Hamdok a été réintégré dimanche après la signature officielle de l’accord avec le général Abdul Fatah Burhan à Khartoum. La cérémonie de signature de l’accord a été diffusée en direct sur la télévision soudanaise.

Lors de cet événement, les deux hommes se sont engagés à« d’œuvrer pour la transition démocratique au Soudan ».

Selon les dispositions de l’accord de transition de 2019, l’accord a rétabli l’ancien système de décentralisation des pouvoirs militaires et civils et a libéré les politiciens arrêtés depuis le coup d’État.

À lire aussi :
Yasser Larouci signe pour 5 ans à Troyes (officiel)

Depuis le 25 octobre, l’armée soudanaise a lancé un coup d’État, déclaré l’état d’urgence, dissous le Comité de souveraineté et le Conseil des ministres, dissous le gouverneur et arrêté le Soudan.

Depuis le 25 octobre, le Soudan est le théâtre de protestations et de manifestations. Ministres, fonctionnaires et chefs de parti.

Selon plusieurs sources, la signature de l’accord interviendra après la résistance civile, et appelle au respect de l’accord de transition de 2019 initié par la communauté internationale.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire