togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

La raison de l’arrestion de Mlle Amie, administrateur de Facebook à Abidjan

Femme 1

Mlle Amie, administrateur de Facebook arrêtée. La raison pour laquelle dame X est arrêtée est connue. Elle fait partie de ceux qui ont décidé de se consacrer aux réseaux sociaux, en proposant des plans et des rencontres coquins et pornographiques. Son arrestation remonte au 14 octobre 2019, par des éléments de la Police mondaine

Ce sont plusieurs pages qui rivalisent d’images pour aiguiser d’éventuels clients, avec des tarifs à couper le souffle. Tenez-vous bien ! Une page dénommée ‘’P.C… Stories and B… à Abidjan pour femmes uniquement’’ invite les femmes à faire des témoignages coquins.

Quant à aux hommes qui seraient intéressés, ils devraient débourser 50 mille francs. S’ils ne sont pas satisfaits du choix des partenaires ou ne sont pas contactés un mois après, ils seront remboursés avec 30% d’imposition. La page ‘’Le centre des b… à gros p… et des b… à gros v…’’ propose une débauche sexuelle à au moins deux personnes, le 9 novembre 2019 à Yopougon dès 21h. Les hommes sont invités à débourser 25.000 francs Cfa pour participer et opérer leur choix. Face à ces atteintes à la moralité publique, les policiers de la brigade mondaine ont interpellé Mlle Amie.

Depuis le lundi 14 octobre 2019, elle est soumise au feu des questions des enquêteurs de la Police, pour remonter sa ‘’filière’’. En tout état de cause, la police est sur d’autres pistes pour débusquer d’autres administrateurs véreux. C’est pourquoi, Mme le commissaire de Police Kamagaté Tata, chef de service de la Brigade mondaine et ses hommes demandent aux populations d’être vigilantes, mais surtout de dénoncer (pas de calomnie) ces administrateurs sans scrupule, car ces types de pratiques sont condamnés par la loi.