togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

« Je n’ai pas peur de Beyoncé », Aya Nakamura cloue les becs

Aya Nakamura Beyoncé

Depuis plusieurs mois, la talentueuse artiste d’origine malienne, Aya Nakamura, est au centre d’une controverse vivace impliquant la célèbre diva américaine, Beyoncé. Les comparaisons incessantes entre les deux chanteuses ont suscité des débats passionnés, en particulier lorsque la chanteuse a annoncé sa tournée intitulée « DNK Tour ».

Les récents rebondissements nous poussent à examiner de plus près cette polémique et la réaction d’Aya à propos de sa prétendue rivalité avec Queen B.

La polémique autour des concerts à Paris

Lire aussi : Aya Nakamura, une véritable ghetto girl certifiée (PHOTO)

La controverse a commencé lorsque Aya a annoncé sa tournée avec plusieurs concerts programmés, dont un à Paris. Malheureusement, au même moment, Beyoncé a également dévoilé son « Renaissance World Tour » avec un spectacle prévu à Paris le même soir que celui d’Aya. Cette coïncidence a immédiatement fait naître des spéculations selon lesquelles Beyoncé aurait l’intention d’éclipser l’auteure de « Djadja ».

Face aux spéculations et à l’idée que la rivalité règne entre elle et Beyoncé, Aya Nakamura a décidé de mettre les choses au clair. Elle a exprimé son point de vue en déclarant qu’elle n’avait aucun problème avec Beyoncé. Elle a même reconnu la renommée de la chanteuse américaine, qui a de nombreuses années d’expérience en plus qu’elle.

Aya Nakamura

Aya Nakamura s’exprime sur la prétendue rivalité

Lire aussi : Aya explique pourquoi elle tient éloignée sa fille de sa musique 

La Française a affirmé qu’elle avait construit une base de fans solide, ce qui lui a permis d’accomplir des réalisations remarquables, comme devenir la deuxième femme noire à figurer en couverture du magazine Vogue France après Naomi Campbell. Elle a souligné qu’elle ne considérait pas Beyoncé comme une rivale.

La chanteuse a déclaré : « Je ne suis pas en conflit avec Beyoncé. C’est elle qui semble avoir des soucis avec moi, pourtant, je suis une grande fan de Beyoncé. Elle a 20 ans de carrière de plus que moi, mais aujourd’hui j’ai ma propre base de fans. Après Naomi Campbell, je suis la deuxième femme noire à figurer en couverture du magazine Vogue France. Vous pouvez comprendre pourquoi je n’ai pas peur d’elle. »