Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
RDC : Martin Fayulu remonte au créneau après la formation du gouvernement de Félix Tshisekedi
28/08/2019 à 22h28 par La Rédaction

Il revient dans le débat politique après son silence remarqué depuis la fin du mois d’août.

Cette fois-ci Martin Fayulu se prononce pour revendiquer sa victoire à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier. Pour lui, les membres du camp Kabila sont encore représentés au sein du nouveau gouvernement de coalition.
Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, revient en force. M. Martin reprend la tête de la Dynamique pour l’unité d’action de l’opposition. Avec son habituel radicalisme, il revendique fermement la victoire à l’élection présidentielle. Il martèle que la vérité doit être rétablie sur les scrutins. Selon ses propos, mardi 27 août, « le peuple veut montrer que c’est lui qui est souverain et nous, nous devons suivre le peuple. Nous allons continuer le combat pour que la volonté du peuple soit respectée ».

Il compte mener la lutte pour « redonner vie » à l’opposition congolaise et parvenir à une vraie alternance. Pour l’instant, il veut mettre la pression sur la Ceni, et l’inciter à rendre public les détails des résultats des urnes. Auquel cas, il menace de saisir les instances de juridictions adéquates pour lui donner raison.
Il initie une nouvelle stratégie face à l’inaction de la coalition Lamuka qui avait porté sa candidature aux élections passées. Il semble que les grandes figures de la coalition telles que Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi ont tourné la page de la contestation. Fayulu juge que l’immobilisme de Lamuka vient du fait que cette dernière a été transformée en plateforme politique.
Outre cela, il lutte pour mettre à la porte l’ancien président, « Nous devons refaire la lutte pour chasser Kabila, mais il partira, je vous le dis ».

L’opposant n’a pas manqué de critiquer le gouvernement de Félix Tshisekedi. Il n’accepte pas le manque de nouveaux visages dans ce gouvernement. Il lance « C’est le gouvernement Kabila…c’est Kabila qui continue et c’est un affront au peuple congolais. Le peuple s’est battu et Félix Tshisekedi nous a remis à l’état zéro ».

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 50 943 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Il revient dans le débat politique après son silence remarqué depuis la fin du mois d’août.

Cette fois-ci Martin Fayulu se prononce pour revendiquer sa victoire à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier. Pour lui, les membres du camp Kabila sont encore représentés au sein du nouveau gouvernement de coalition.
Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, revient en force. M. Martin reprend la tête de la Dynamique pour l’unité d’action de l’opposition. Avec son habituel radicalisme, il revendique fermement la victoire à l’élection présidentielle. Il martèle que la vérité doit être rétablie sur les scrutins. Selon ses propos, mardi 27 août, « le peuple veut montrer que c’est lui qui est souverain et nous, nous devons suivre le peuple. Nous allons continuer le combat pour que la volonté du peuple soit respectée ».

Il compte mener la lutte pour « redonner vie » à l’opposition congolaise et parvenir à une vraie alternance. Pour l’instant, il veut mettre la pression sur la Ceni, et l’inciter à rendre public les détails des résultats des urnes. Auquel cas, il menace de saisir les instances de juridictions adéquates pour lui donner raison.
Il initie une nouvelle stratégie face à l’inaction de la coalition Lamuka qui avait porté sa candidature aux élections passées. Il semble que les grandes figures de la coalition telles que Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi ont tourné la page de la contestation. Fayulu juge que l’immobilisme de Lamuka vient du fait que cette dernière a été transformée en plateforme politique.
Outre cela, il lutte pour mettre à la porte l’ancien président, « Nous devons refaire la lutte pour chasser Kabila, mais il partira, je vous le dis ».

L’opposant n’a pas manqué de critiquer le gouvernement de Félix Tshisekedi. Il n’accepte pas le manque de nouveaux visages dans ce gouvernement. Il lance « C’est le gouvernement Kabila…c’est Kabila qui continue et c’est un affront au peuple congolais. Le peuple s’est battu et Félix Tshisekedi nous a remis à l’état zéro ».

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 50 943 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire