IAAF : Lamine Diack annoncé à Dakar, ce lundi

Son retour au Sénégal annoncé pour ce dimanche, l’ancien président de la fédération internationale d’Athlétisme (IAAF), Lamine Diack, pourrait fouler le sol sénégalais, ce lundi.

Initialement prévu ce dimanche 9 mai 2021, le retour au Sénégal de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, a été reporté à ce lundi 10 mai, ont indiqué les journaux sénégalais, citant une source proche de ce dossier.

« A cause d’un dernier problème administratif, le retour est différé à lundi et il viendra par un vol Air France en début de soirée… Il n’y a aucune volonté de cacher quoi que ce soit, le retour est différé jusqu’à ce lundi, ça vient de tomber », a précisé la source à l’APS (Agence de Presse Sénégalaise), soulignant que l’ancien patron de l’athlétisme mondial est en possession de son passeport depuis mercredi dernier.

À lire aussi :
Taekwondo : le Maroc s’offre 8 médailles, dont une d’or à Dakar

En résidence surveillée, en France, depuis novembre 2015, Lamine Diack, 87 ans, a été condamné par la justice française à quatre ans de prison, dont deux ferme, le 20 septembre dernier, pour son « implication dans un réseau de corruption destiné à cacher des cas de dopage en Russie ». Cette affaire avait éclaboussé des personnalités qui auraient été mêlées, de près ou de loin.

À lire aussi :
Côte d’ivoire : géante manifestation du CNT en cours ce lundi

Au rang de celles-ci, le Président sénégalais, Macky Sall, dont la campagne présidentielle de 2021 aurait en grande partie été financée par des fonds issus de cette affaire. Il y a aussi la famille royale marocaine, avec la fille de la sœur de Mohammed VI, Lalla Soukaïna, sur qui une Cartier acquise par le fils de Lamine Diack, Papa Massata Diack Notamment, aurait été localisée.

À lire aussi :
Taekwondo : 4 Algériens au Championnat d’Afrique à Dakar

Cette affaire semble en voie d’aboutir à une issue heureuse, car l’ancien président de l’IAAF est bénéficiaire d’une liberté sous caution et peut prétendre rejoindre le Sénégal. Tous au plus, l’homme « sollicite des prières pour que justice soit faite dans cette affaire puisqu’il a fait appel de sa condamnation par la justice française », a ajouté la source.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire