Actualités

Maroc : le Parlement examine l’affaire Brahim Ghali

Maroc : Le Parlement Examine L’affaire Brahim Ghali

L’hospitalisation du chef du Front du Polisario en Espagne est devenue une préoccupation de tous les Marocains. Cette affaire était au cœur de la réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des conseillers, mardi. La Commission s’est réunie pour en connaître davantage sur les dernières évolutions concernant ce séjour en Espagne de Brahim Ghali, fait savoir un communiqué du Parlement.

Le Sahara Occidental est un enjeu majeur pour le Maroc qui revendique ce territoire depuis 1976, et le seul véritable obstacle reste le Front Polisario. D’ailleurs, l’hospitalisation en Espagne de son chef, Brahim Ghali, est au centre de toutes les attentions, depuis un moment, au royaume chérifien. Cette affaire était au cœur de la réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des conseillers, mardi.

À lire aussi :   Maroc : Imran Louza répond « oui » à Vahid Halilhodžić

La Commission s’est réunie pour en connaître davantage sur les dernières évolutions concernant ce séjour en Espagne de Brahim Ghali, fait savoir un communiqué du Parlement. Dans ce document, tous les membres de la commission déclarent qu’« en droite ligne de la décision de convocation de l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, par le ministère des Affaires étrangères, pour lui demander les éclaircissements nécessaires sur la décision sans précédent prise par les autorités espagnoles »(…), dans ce que le royaume considère comme « une atteinte grave aux intérêts stratégiques des deux pays ».

À lire aussi :   Beach Soccer : Maroc chute mais garde son destin en main

Mieux, les membres de la commission insistent que leur désapprobation de « l’initiative des autorités espagnoles d’accueillir le dénommé Brahim Ghali, vu que ce dernier est accusé de crimes de guerre et de graves violations des droits de l’Homme ».

Par ailleurs, la Commission magnifie les « efforts du royaume pour défendre l’intégrité territoriale au sein des instances internationales, notamment au Conseil de sécurité, à la mise en œuvre du projet de développement et la dynamique soutenue de l’ouverture des consulats de pays amis dans les Chères Provinces sahariennes marocaines ».

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire