Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Maroc : le Parlement examine l’affaire Brahim Ghali
3Vision-Group
30/04/2021 à 11h01 par La redaction

L’hospitalisation du chef du Front du Polisario en Espagne est devenue une préoccupation de tous les Marocains. Cette affaire était au cœur de la réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des conseillers, mardi. La Commission s’est réunie pour en connaître davantage sur les dernières évolutions concernant ce séjour en Espagne de Brahim Ghali, fait savoir un communiqué du Parlement.

Le Sahara Occidental est un enjeu majeur pour le Maroc qui revendique ce territoire depuis 1976, et le seul véritable obstacle reste le Front Polisario. D’ailleurs, l’hospitalisation en Espagne de son chef, Brahim Ghali, est au centre de toutes les attentions, depuis un moment, au royaume chérifien. Cette affaire était au cœur de la réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des conseillers, mardi.

La Commission s’est réunie pour en connaître davantage sur les dernières évolutions concernant ce séjour en Espagne de Brahim Ghali, fait savoir un communiqué du Parlement. Dans ce document, tous les membres de la commission déclarent qu’« en droite ligne de la décision de convocation de l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, par le ministère des Affaires étrangères, pour lui demander les éclaircissements nécessaires sur la décision sans précédent prise par les autorités espagnoles »(…), dans ce que le royaume considère comme « une atteinte grave aux intérêts stratégiques des deux pays ».

Mieux, les membres de la commission insistent que leur désapprobation de « l’initiative des autorités espagnoles d’accueillir le dénommé Brahim Ghali, vu que ce dernier est accusé de crimes de guerre et de graves violations des droits de l’Homme ».

Par ailleurs, la Commission magnifie les « efforts du royaume pour défendre l’intégrité territoriale au sein des instances internationales, notamment au Conseil de sécurité, à la mise en œuvre du projet de développement et la dynamique soutenue de l’ouverture des consulats de pays amis dans les Chères Provinces sahariennes marocaines ».

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

L’hospitalisation du chef du Front du Polisario en Espagne est devenue une préoccupation de tous les Marocains. Cette affaire était au cœur de la réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des conseillers, mardi. La Commission s’est réunie pour en connaître davantage sur les dernières évolutions concernant ce séjour en Espagne de Brahim Ghali, fait savoir un communiqué du Parlement.

Le Sahara Occidental est un enjeu majeur pour le Maroc qui revendique ce territoire depuis 1976, et le seul véritable obstacle reste le Front Polisario. D’ailleurs, l’hospitalisation en Espagne de son chef, Brahim Ghali, est au centre de toutes les attentions, depuis un moment, au royaume chérifien. Cette affaire était au cœur de la réunion de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des conseillers, mardi.

La Commission s’est réunie pour en connaître davantage sur les dernières évolutions concernant ce séjour en Espagne de Brahim Ghali, fait savoir un communiqué du Parlement. Dans ce document, tous les membres de la commission déclarent qu’« en droite ligne de la décision de convocation de l’ambassadeur d’Espagne à Rabat, par le ministère des Affaires étrangères, pour lui demander les éclaircissements nécessaires sur la décision sans précédent prise par les autorités espagnoles »(…), dans ce que le royaume considère comme « une atteinte grave aux intérêts stratégiques des deux pays ».

Mieux, les membres de la commission insistent que leur désapprobation de « l’initiative des autorités espagnoles d’accueillir le dénommé Brahim Ghali, vu que ce dernier est accusé de crimes de guerre et de graves violations des droits de l’Homme ».

Par ailleurs, la Commission magnifie les « efforts du royaume pour défendre l’intégrité territoriale au sein des instances internationales, notamment au Conseil de sécurité, à la mise en œuvre du projet de développement et la dynamique soutenue de l’ouverture des consulats de pays amis dans les Chères Provinces sahariennes marocaines ».

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire