togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

« Harceleur », Booba sous le feu des critiques de Maeva Ghennam

Maeva Ghennam Veut Déménager : Booba S'En Prend À La Starlette

La récente chute des NFT a provoqué une réaction regrettable de la part du rappeur Booba. Cette réponse a attiré l’attention de Maeva Ghennam, qui a saisi l’occasion pour accuser B2O d’avoir trompé ses fans en faisant un parallèle avec les placements de produits frauduleux réalisés par les influenceurs aux dépens des internautes.

Cette accusation de malveillance n’est pas nouvelle, et le rappeur en est la cible depuis plusieurs mois, avec Maeva en première ligne.

La chute du NFT

En 2021, Le Duc de Boulogne avait dévoilé deux morceaux sous forme de NFT, intitulés « TN » et « GDC », en précisant que ces titres ne seraient pas disponibles sur les plateformes de streaming. Depuis lors, la valeur de ces objets numériques a chuté de 95%, les rendant pratiquement sans valeur.

Lire aussi : Booba perd une fortune estimée à … et présente ses excuses

Booba a exprimé sa tristesse face à cette situation et s’est excusé auprès de son public, en précisant son intention de mettre le titre « TN » à disposition en streaming. Cette annonce a été l’occasion pour Maeva Ghennam de l’attaquer dans un message incendiaire, l’accusant d’hypocrisie et osant la comparaison avec les pratiques douteuses des influenceurs.

L’attaque virulente de Maeva Ghennam contre Booba

Booba Fait Face À De Lourdes Réquisitions Pour Avoir Insulté Une Journaliste

Dans son message incisif, Maeva Ghennam a ouvertement critiqué B2O pour son absence d’engagement public en faveur de la Palestine, malgré sa forte communauté musulmane. Elle a soulevé des questions sur le double discours du rappeur, l’accusant de participer à des actes d’antisémitisme à l’encontre de Magali Berdah tout en restant silencieux sur la situation en Palestine.

Maeva Ghennam a interrogé pourquoi Booba ne soutenait pas publiquement le peuple palestinien, même lorsque les médias ne le faisaient pas, soulignant son influence au sein de la communauté musulmane en France.

Lire aussi : B2O dit adieu à Didi B après sa rencontre avec Emmanuel Macron

Elle a également soulevé la question des NFT de l’artiste, accusant celui-cu de s’être emparé de l’argent de sa propre communauté. Maeva Ghennam a poursuivi en critiquant les influenceurs qui, selon elle, utilisent la religion à des fins lucratives, vendant des articles tels que des abayas et des Corans tout en évitant de soutenir publiquement la Palestine.

Elle a conclu son message en qualifiant ces actes d’hypocrisie, dénonçant l’obsession pour l’argent au détriment des valeurs, des principes, du cœur et du courage.

Le conflit entre Booba et Maeva Ghennam est devenu un terrain de jeu pour des échanges verbaux explosifs entre deux personnalités publiques influentes. Leurs mots acerbes et leurs échanges houleux secouent les médias sociaux, créant une atmosphère tendue et rivalisante. Cette dernière déclaration ne fait que raviver les hostilités entre ces deux personnalités.