togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Gims balance tout et révèle son pire featuring !

Gims

La saga des désaccords entre les deux icônes du rap français, Gims et Booba, vient de connaître un nouveau rebondissement suite à une interview croustillante de l’ex-leader de la Sexion D’Assaut. Au cours de cette discussion, Meugui n’a pas mâché ses mots en évoquant le célèbre featuring qui a été le point de départ de leur rivalité.

La collaboration décevante entre Booba et Gims

Remontons dix ans en arrière, en novembre 2013, lorsque Booba et le frère de Dadju annoncent avec enthousiasme une collaboration inédite pour la réédition de l’album « Futur 2.0 » de B2O. Le single « Longueur d’avance, » résultat de cette collaboration, ne répond pas aux attentes malgré l’anticipation des fans.

Avec seulement 3,6 millions de streams sur Spotify, le morceau ne fait pas long feu sur les ondes radio. Cet échec marque la fin de toute collaboration entre les deux artistes, et une rivalité persistante s’installe depuis.

Lire aussi : Drame: Le bateau de Gims prend feu en pleine mer

Gims révèle les dessous du flop avec Booba

Dans une récente interview pour le programme « Yeux Ébènes, » la journaliste interroge le chanteur franco-congolais sur le plus gros flop de sa carrière. Meugui, avant de répondre, prend soin de nuancer le terme « échec » en citant son dernier projet solo, « Les Dernières Volontés de Mozart, » paru l’année précédente.

Gims explique : « Il y a deux façons de voir les choses. Tu peux avoir ton flop personnel qui peut être une réussite et un flop dans le sens où l’album n’est pas bon, rien n’est bon, c’est nul, tu vois ce que je veux dire. » Il pointe du doigt son dernier album solo comme le moins populaire en termes de ventes, mais il le considère parmi ses trois meilleurs en termes de qualité musicale.

Le coup de grâce : Gims dévoile les coulisses du featuring raté

Lire aussi : Obsèques Dj Arafat : Les raisons de l’absence de Meugui

Interrogé sur un éventuel flop personnel qui n’est pas nécessairement un flop du point de vue du public, il évoque sans détour sa collaboration avec Booba, surnommant ce dernier « Winnie l’Ourson » pour accentuer le ton moqueur. « Mon son avec Winnie, hein, Winnie, pour voir, je peux bien en parler. C’est un son, ça aurait pu être bien, mais moi, j’avais une meilleure idée, il a proposé un son éclaté, » déclare l’, révélant les détails de l’enregistrement et sa rencontre peu mémorable avec Booba.

En conclusion, cette déclaration risquée de Gims sur le plus gros flop de leurs featurings ne manquera pas d’alimenter le feu du clash qui perdure entre les deux rappeurs. La divergence d’opinions sur la qualité du morceau persiste, laissant les fans dans l’attente d’un éventuel règlement de compte entre ces deux légendes du rap français.