Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Référendum: Une journée d’une violence d’Etat insoutenable en Guinée
23/03/2020 à 00h41 par La redaction

Situation tendue à Conakry en #Guinée , jour du référendum pour une révision constitutionnelle qui ouvre la voie pour un 3ème mandat pour le président actuel Alpha Condé. Des tirs , des morts.

Bureaux de vote attaqués, matériel électoral incendié, heurts entre forces de l’ordre et opposants : des violences perturbaient dimanche 22 mars en Guinée le référendum constitutionnel et les législatives, boycottés par l’opposition, qui accuse le président, Alpha Condé, de se frayer une voie vers un troisième mandat.

Le vote, prévu de 8 heures à 18 heures (9 heures et 19 heures, heures de Paris), a commencé à l’heure indiquée dans une école du centre-ville de Conakry, près du palais présidentiel. Mais à Ratoma (banlieue de Conakry), des partisans de l’opposition ont attaqué des gendarmes devant des bureaux de vote dans une école. Une autre école dans la même zone a été attaquée, et le matériel électoral saccagé, en l’absence d’électeurs, selon un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) et des témoins.

Des affrontements sont survenus dans des banlieues ou quartiers de Conakry comme Cosa, Hamdallaye, Dar-es-salam et Lambanyi, où des jeunes de l’opposition ont attaqué les policiers et les gendarmes sécurisant le vote. Les forces de l’ordre, caillassées, pourchassaient ces jeunes et lançaient contre eux des grenades lacrymogènes, des tirs ont été entendus. Un jeune homme de 28 ans a été tué et plusieurs personnes blessées par balle dimanche à Conakry, selon ses proches et l’opposition.

Des troubles ont également eu lieu à Mamou (centre), à Boké (ouest) et à N’Zérékoré (sud-est), selon des témoins. Du matériel électoral a également été détruit dans des localités comme Kobéla (sud), Dinguiraye (nord) et Konah (nord), selon d’autres témoins. Joints dimanche par l’AFP, des responsables de l’administration territoriale n’ont pas réagi.

Le référendum constitutionnel et les législatives avaient été reportés à la dernière minute il y a trois semaines dans un climat de vives tensions. C’est surtout la Constitution qui déchaîne les passions. Depuis la mi-octobre, des dizaines, voire des centaines, de milliers de Guinéens sont descendus dans la rue contre l’intention prêtée à M. Condé d’essayer de se succéder à lui-même à la fin de 2020. Au moins 31 civils et un gendarme ont été tués. Des dizaines d’opposants ont été arrêtés et jugés. Les brutalités policières sont constamment dénoncées.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 590 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

KKB depuis Béoumi : ” Je suis fatigué de Ouattara, je veux qu’il s’en aille “

25/10/2020

KKB depuis...

Kouadio Konan Bertin a affirmé, dans la...
Côte d’Ivoire : pour une histoire de Hastag, Yvidero et Emmanuelle Keita se « clashent»

25/10/2020

Côte d’Ivoire...

La guéguerre entre la web-humoriste, Yvidero et la businesswoman...
Corée du Sud: le président de Samsung Lee Kun-hee est mort

25/10/2020

Corée du...

Le président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee,...
Guillaume Soro : " je donnais de l'argent à Alassane Ouattara"

25/10/2020

Guillaume Soro...

« Tu veux que je te dise...
Retour de Laurent Gbagbo : Alassane Ouattara brise le silence

25/10/2020

Retour de...

Alassane Ouattara, le président de la Côte...
Cameroun : Charlotte Dipanda réagit suite à l'attaque d'une école primaire à Kumba

25/10/2020

Cameroun :...

  L'attaque à Kumba défraie la chronique....
Guinée : le message d'Alpha Condé après sa réélection

25/10/2020

Guinée :...

A l’issue de la présidentielle du 18...
Guillaume Soro insiste : « Ouattara ne sera pas le prochain président »

25/10/2020

Guillaume Soro...

  L'ancien président de l'Assemblée nationales ivoirienne...
Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés

25/10/2020

Cameroun /...

Armés de fusils et de machettes, des...
Arabie Saoudite : un prince dans le coma depuis 15 ans bouge sa main (vidéo)

25/10/2020

Arabie Saoudite...

Le prince Al-Waleed bin Khalid Al-Saud a...
Malade, Arnold Schwarzenegger se fait opérer le cœur pour la deuxième fois

25/10/2020

Malade, Arnold...

Il est peut-être connu comme un robot...
Guillaume Soro insiste : « Ouattara ne sera pas le prochain président »

25/10/2020

Alassane Ouattara...

Le Chef de l’État de Côte d’Ivoire...
Attaqué encore, Soro avertit Ouattara : “je vais reprendre du métier cette semaine…”

25/10/2020

Attaqué encore,...

Guillaume Soro va intensifier ses sorties médiatiques...
Côte d'Ivoire : Ouattara pour le retour de Gbagbo et la prison pour Soro

25/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le président ivoirien Alassane Ouattara se dit favorable au...
Alassane Ouattara, candidat à un troisième mandat en Côte d’Ivoire : « Je me présente contre ma volonté, ce n’est pas un plaisir »

25/10/2020

Alassane Ouattara,...

Le chef de l’Etat, 78 ans, est au...
Attentats au Mali : le djihadiste accusé a-t-il été libéré en échange de Sophie Pétronin ?

25/10/2020

Attentats au...

La présence dans le box des accusés...
Guinée : la tension ne redescend pas

25/10/2020

Guinée :...

La tension ne retombe pas à Conakry...
Répression en Guinée : plusieurs morts dans une fusillade à Dalaba

25/10/2020

Répression en...

Les violences postélectorales en cours en Guinée continuent d’endeuiller...
Guinée : Perdant de la présidentielle, Cellou se rabattra sur la Cour Constitutionnelle et appelle à intensifier les manifestations.

25/10/2020

Guinée :...

Sa réaction qui était attendue après l'annonce...
« Nous avions faim, ils cachaient la nourriture ! » : au Nigeria, des pillages dans plusieurs villes

25/10/2020

« Nous...

Le pays le plus peuplé d’Afrique est...

Situation tendue à Conakry en #Guinée , jour du référendum pour une révision constitutionnelle qui ouvre la voie pour un 3ème mandat pour le président actuel Alpha Condé. Des tirs , des morts.

Bureaux de vote attaqués, matériel électoral incendié, heurts entre forces de l’ordre et opposants : des violences perturbaient dimanche 22 mars en Guinée le référendum constitutionnel et les législatives, boycottés par l’opposition, qui accuse le président, Alpha Condé, de se frayer une voie vers un troisième mandat.

Le vote, prévu de 8 heures à 18 heures (9 heures et 19 heures, heures de Paris), a commencé à l’heure indiquée dans une école du centre-ville de Conakry, près du palais présidentiel. Mais à Ratoma (banlieue de Conakry), des partisans de l’opposition ont attaqué des gendarmes devant des bureaux de vote dans une école. Une autre école dans la même zone a été attaquée, et le matériel électoral saccagé, en l’absence d’électeurs, selon un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) et des témoins.

Des affrontements sont survenus dans des banlieues ou quartiers de Conakry comme Cosa, Hamdallaye, Dar-es-salam et Lambanyi, où des jeunes de l’opposition ont attaqué les policiers et les gendarmes sécurisant le vote. Les forces de l’ordre, caillassées, pourchassaient ces jeunes et lançaient contre eux des grenades lacrymogènes, des tirs ont été entendus. Un jeune homme de 28 ans a été tué et plusieurs personnes blessées par balle dimanche à Conakry, selon ses proches et l’opposition.

Des troubles ont également eu lieu à Mamou (centre), à Boké (ouest) et à N’Zérékoré (sud-est), selon des témoins. Du matériel électoral a également été détruit dans des localités comme Kobéla (sud), Dinguiraye (nord) et Konah (nord), selon d’autres témoins. Joints dimanche par l’AFP, des responsables de l’administration territoriale n’ont pas réagi.

Le référendum constitutionnel et les législatives avaient été reportés à la dernière minute il y a trois semaines dans un climat de vives tensions. C’est surtout la Constitution qui déchaîne les passions. Depuis la mi-octobre, des dizaines, voire des centaines, de milliers de Guinéens sont descendus dans la rue contre l’intention prêtée à M. Condé d’essayer de se succéder à lui-même à la fin de 2020. Au moins 31 civils et un gendarme ont été tués. Des dizaines d’opposants ont été arrêtés et jugés. Les brutalités policières sont constamment dénoncées.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 590 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire