Elizabeth II : nouvelles révélations inquiétantes

Sur l’avis de ses médecins, Elizabeth II a dû tirer un trait sur l’une de ses activités favorites : sortir son dorgi et ses deux chiots corgis dans les allées de Buckingham ou de Windsor.

Comme le relate le DailyMail, ce lundi 25 octobre, la souveraine de 95 ans doit se reposer et a dû confier ses amis à poils à son staff, responsable de cette mission depuis le séjour à l’hôpital de la reine.

À lire aussi :
Royaume-Uni : la reine Elizabeth II pourrait céder le trône

À l’approche des 100 ans, Elizabeth II aurait conservé la forme grâce à ses balades « toniques » avec ses chiens. Mais depuis sa nuit dans un hôpital de Londres, pour une batterie de tests, la santé de la reine fait l’objet de toutes les inquiétudes. Ce qui n’empêche pas la mère du prince Charles de conserver des responsabilités « plus légères » au château de Windsor.

À lire aussi :
Canada: Des statues des reines Victoria et Elizabeth II complètement détruites

Le 20 octobre dernier, Elizabeth II a été admise à l’hôpital privé Edward VII pour un bilan de santé. C’est la première fois en huit (8) ans que la reine d’Angleterre passe la nuit dans un hôpital.

Des examens préliminaires réalisés « par pure précaution » des médecins, selon Mirror. D’après le tabloïd britannique, sa Majesté a attrapé un « rhume saisonnier ». Sa précédente hospitalisation remonte au mois de mars 2013, en raison d’un virus gastrique.

À lire aussi :
Elizabeth II empoche un chèque colossale, de quoi lui redonner le moral !

Le jour de son hospitalisation, Elizabeth II avait dû annuler son déplacement officiel en Irlande du Nord. La souveraine devait se rendre à Belfast, en la cathédrale Saint-Patrick d’Armagh, pour les commémorations du centenaire de l’Irlande du Nord.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire