People

Nigeria: un hôpital coupe le sein d’une femme avant de découvrir qu’elle n’a pas de cancer

Nigeria: Un Hôpital Coupe Le Sein D’une Femme Avant De Découvrir Qu’elle N’a Pas De Cancer

Un hôpital nigérian aurait diagnostiqué une femme d’un cancer du sein, mais découvre plus tard que la dame n’avait aucun cancer du sein après avoir coupé le sein.

Les médias locaux rapportent que la scène s’est produite à l’hôpital d’enseignement de l’Université de l’État de Benue où le sein gauche de Sarah Hugh a été diagnostiqué d’un cancer avant d’être coupé.

 

Les médias ajoutent que plusieurs tests comprenant 8 sessions de chimiothérapie, 25 tours de radiothérapie et une mastectomie ont été effectuées sur son sein gauche, les médecins ont maintenant réalisé que la femme ne souffrait pas de cancer.

Tout en auto-examinant ses seins en 2017, elle sentit une grosseur sur son sein gauche. Cela la dérangeait tellement qu’elle est d’abord allée au centre médical fédéral, Makurdi avant d’aller à l’hôpital d’enseignement de l’Université de l’État de Benue à la suggestion de sa sœur.

Nos sources indiquent que l’hôpital a effectué trois tests sur Serah. Comme elle attendait le résultat du troisième test, l’hôpital a fait une grève industrielle en septembre 2017 et la grève a été référée en janvier 2018, elle avait subi cinq tours de chimiothérapie. Son docteur, Dr. Stephen Atokolo, l’avait poussée à faire une mastectomie pour empêcher rapidement la propagation de ce qu’ils soupçonnaient être un cancer. Elle a fait la chirurgie mais lorsque le troisième résultat du test était sorti, le diagnostic de l’histopathologie était une fibroadénome. Serah Yugh n’avait pas de cancer.

À lire aussi :   Découverte étonnante au Nigeria / Une mangue avec un visage humain-VIDEO

L’Hôpital national d’Abuja, est le principal centre de cancer du Nigeria, où Serah a subi une radiothérapie pendant six mois. Ils ont effectué la chirurgie à la demande de son médecin à la Benue State University où elle obtient rapidement une mastectomie. Cependant, lorsque la grève a pris fin et que Serah a obtenu le résultat de certains de ses tests, elle s’est rendue à l’Hôpital national Abuja et là, son oncologue a souligné les divergences dans les résultats qu’elle a présentés.

Les oncologues à l’hôpital national Abuja ont également demandé un test d’immunohistochimie que Serah a payé à Bsth en 2017. Les efforts déployés pour obtenir les résultats des tests se sont révélés vains pendant environ 2 ans. Serah a choisi de faire un autre test et lorsque le résultat est sorti en 2019, le diagnostic révélait: « Tissue mammaire – aucune tumeur maligne résiduelle n’est vue! ».

À lire aussi :   Le président Buhari reçoit le premier téléphone "made in Nigeria"

Jusqu’en décembre 2019, deux ans après sa mastectomie, Serah croyait toujours avoir un cancer. Selon son oncologue, son test de marqueur tumoral a montré qu’elle était dégagée de cancer. Mais le spécimen qui a montré un carcinome canalftal invasif n’était pas ce qui a été envoyé au laboratoire. Pour savoir ce qui s’était passé, Serah est retourné à l’hôpital d’enseignement de l’Université d’État de Benue, Bsuth, pour obtenir son bloc de tissu mais on lui a dit qu’ils ne pouvaient trouver que les premier et troisième blocs de tissus. Le second bloc de tissu dont on dit contenir des cellules cancéreuses n’a pas pu être trouvé.

En août 2020, le Département de l’histopathologie de l’Hôpital national, Abuja, a envoyé une demande au directeur médical en chef de Bsuth pour le bloc de tissu, selon lequel l’hôpital a déclaré le cancer. Aucune réponse n’a été reçue. Plutôt que de fournir le bloc de tissu, Bsuth a commencé à proposer des réunions ici et là-bas.

« Avant de savoir ce qui se passait, le HOD (Dr. Raymond) a appelé mon oncle lui disant que c’était une erreur. Je lui ai dit, je suis la victime ici. Quand vous me disiez que j’avais eu un cancer, avez-vous appelé mon oncle ?  » Serah a dit à Fij, en larmes. « Alors, pourquoi appelez-vous mon oncle pour lui dire que je n’ai pas de cancer? Je suis celle avec le problème, n’appelez pas mon oncle. »

C’était à la réunion initiée entre le Dr Raymond et l’oncle de Serah que Serah a su qu’elle avait été mal diagnostiquée et n’avait pas eu de cancer.

Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme notamment dans les pays développés et dans ceux en voie de développement. voici donc 3 choses à savoir sur ce cancer.

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire