Actualités Kenya

Covid-19 au Kenya : le gouvernement rend obligatoire la vaccination aux fonctionnaires

Covid-19 Au Kenya : Le Gouvernement Rend Obligatoire La Vaccination Aux Fonctionnaires

Au Kenya, se faire vacciner contre la Covid-19 n’est plus une question de choix. Il est désormais obligatoire pour les fonctionnaires de recevoir le vaccin. La nouvelle directive est contenue dans une circulaire confidentielle adressée à tous les secrétaires principaux et agents comptables par le chef du service public, Joseph Kinyua.

Pour parvenir à l’immunité collective contre la Covid-19 au Kenya, le gouvernement emploie des manières fortes. Dans cette circulaire, vue All Africa, les fonctionnaires sont tenus de se faire vacciner avant le 23 août, faute de quoi ils s’exposent à des mesures disciplinaires.

À lire aussi :   Covid-19 en RDC : la communication de Félix Tshisekedi fragilise-t-elle la campagne de vaccination ?

« Il a également été observé que certains fonctionnaires ont délibérément évité de se faire vacciner afin de pouvoir rester au travail sous prétexte de travailler à domicile. Cela a eu un impact négatif sur la prestation de services au public », a déclaré Kinyua dans le mémo.

Faire vacciner 10 millions de personnes contre la Covid-19 avant 2022

Le président Uhuru Kenyatta a été parmi les premiers à être vacciné contre le Covid-19 le 26 mars 2021, lorsque le premier lot de vaccin Astrazenecca a été expédié. Kinyua, le chef du service public, a déclaré que tous les fonctionnaires seront prioritaires dans l’exercice de vaccination en cours et que ceux qui n’auront pas reçu le premier vaccin d’ici le 23 août feront l’objet de mesures disciplinaires.

À lire aussi :   Ouganda/ Covid-19 : les autorités valident un traitement à base de plantes

Au 9 août, un total de 1 804 375 vaccins avaient été administrés dans le pays, dont 1 105 470 avaient reçu la première dose. 698 905 avaient reçu les deux doses d’AstraZenecca. Vendredi dernier, le Kenya a reçu quelque 182 000 doses de ce vaccin provenant du gouvernement grec, ce qui porte à 2 323 100 le nombre de vaccins reçus dans le pays à ce jour.

Le secrétaire d’État à la santé, Mutahi Kagwe, a déclaré que le gouvernement attendait davantage de doses de vaccins pour stimuler la campagne de vaccination en cours, qui vise à vacciner 10 millions de personnes contre la Covid-19 d’ici décembre 2021.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire