Coup d’État au Burkina Faso : le Canada s’en mêle


Video player

Mardi 25 janvier courant, le Canada, par le biais de ministère des Affaires étrangères, a réagi au Coup d’Etat militaire orchestré au Burkina Faso. Sur son site électronique, le ministère a condamné fermement cette prise de pouvoir.

Lundi, des militaires ont annoncé avoir pris le pouvoir après avoir évincé le président burkinabé Roch Marc Kaboré. Ils avaient aussi annoncé à la télévision nationale la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale, la suspension de la constitution et la fermeture des frontières du pays.

Cette prise de pouvoir suscite moult réactions au sein de l’opinion internationale. Plusieurs organisations et pays partenaires, à l’instar du Canada, sont déjà sortis de leur mutisme pour dénoncer ce putsch. Le ministère canadien des Affaires étrangères a condamné ce coup d’Etat à travers une déclaration publiée sur son site web.

« Le Canada se joint à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, à l’Union africaine et à la communauté internationale pour condamner fermement le coup d’État militaire au Burkina Faso. Nous demandons aux responsables de ces actes de rétablir l’ordre constitutionnel et de procéder à la libération immédiate du président Roch Marc Christian Kaboré et des autres membres du gouvernement démocratiquement élus », peut-on y lire.

 

Par ailleurs, « les Canadiens qui se trouvent au Burkina Faso et qui ont besoin d’une assistance consulaire urgente doivent envoyer un courriel à ouaga@international.gc.ca ou contacter le Centre de veille et d’intervention d’urgence d’Affaires mondiales Canada. »

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire