Actualités

Côte d’Ivoire/ Gbagbo demande un merci pour sa « petite femme » Nady Bamba

Côte D’ivoire/ Gbagbo Demande Un Merci Pour Sa « Petite Femme » Nady Bamba

Laurent Gbagbo a estimé qu’on devrait tirer une fière chandelle à Nady Bamba, sa femme traditionnelle, qui l’a énormément soutenu lors de son incarcération à la Cour Pénale Internationale. Une annonce faite à Mama son village natal, alors que la polémique sur son divorce d’avec Simone Gbagbo n’est pas encore éteinte.

« Il faut remercier ma petite femme Nady. Il faut la remercier parce que quand on est en palabre avec une femme on dit tout sur elle. Mais ce qu’elle a fait de bien aussi il faut dire », a déclaré Laurent Gbagbo à Mama, en évoquant l’apport de la présence de Nady Bamba, sa femme traditionnelle, à la Haye. Retraçant le parcours de cette dernière avant de rejoindre la Belgique, Laurent Gbagbo raconte:

« Nady a quitté Accra où elle était en exil, pour demander l’asile au Pays-Bas, pour être à la Haye à côté de moi et venir me voir toujours. Les Pays-Bas ne lui ont pas accordé l’asile et c’est donc la Belgique qui lui a accordé l’asile. Elle était à Bruxelles donc, et de Bruxelles à la Haye ça fait 200 km. Elle a bloqué 3 jours: mardi, jeudi et samedi, où elle était avec moi. Elle faisait 400 km en voiture, au volant. C’est ça qu’elle a fait pour moi principalement« , révèle Laurent Gbagbo.

À lire aussi :   Côte d’Ivoire-/ Laurent Gbagbo: « Je me considère comme celui qui a gagné l’élection présidentielle de 2010 »

Vivant difficilement les conditions carcérales avec les repas pas très commodes, Laurent Gbagbo a aussi indiqué que Nady Bamba le nourrissait parce qu’il n’avait pas d’argent à la Haye. L’ancien président ivoirien a expliqué qu’en prison, il était obligé de faire des cotisations pour s’offrir des plats décents. S’il parvenait à cotiser avec ses codétenus, c’est bien parce qu’il était approvisionné en sous par sa « petite femme » Nady Bamba.

« Elle me nourrissait aussi, parce que je n’avais pas d’argent là-bas. C’est elle qui me donnait chaque mois de l’argent; parce que la nourriture qu’on nous sert en prison n’est jamais bonne (même si c’est une prison de blancs ). Donc nous-mêmes on cotisait… Y avait Taylor (Charles Taylor), Bemba (Jean-Pierre Bemba)
et moi. Après ils ont enlevé Taylor et on était 2 à cotiser, après c’était Bemba et j’étais seul…mais c’est l’argent de Nady. Donc il faut la remercier. »
, a conclu Laurent Gbagbo.

[sm-youtube-subscribe]

Laisser votre commentaire