togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Coronavirus au Kenya : Le gouvernement interdit les rapports sexuels

Coronavirus Au Kenya Le Gouvernement Interdit Les Rapports Sexuels Doingbuzz

 

Au Kenya, le gouvernement a interdit tout rapport sexuel pendant les six prochains mois. L’idée  est  de limiter la propagation du coronavirus dans le pays.

Selon l’information rapportée par le site d’information nigérian Within Nigéria, le gouvernement kenyan aurait interdit toute forme de contacts physiques inutiles notamment les rapports sexuels pendant les six prochains mois, par mesure de précaution pour limiter la propagation du Covid-19.

Les autorités kényanes n’ont visiblement aucun mal à interdire tout plaisir charnel face à cet invisible ennemi mondial que représente le COVID-19. Le média précise qu’il est également conseillé aux citoyens de ce pays d’Afrique de l’Est d’avoir au moins deux lits dans un même ménage.

Ce lundi 23 mars 2020,  le gouvernement a annoncé 16 cas de coronavirus. Pour lutter contre l’épidémie, les autorités multiplient les mesures. Depuis une dizaine de jours, tous les rassemblements sont interdits.  Pourtant, certains refusent de suivre les mesures prises par le gouvernement. Ce qui pousse les autorités kényanes a tapé du  poing sur la table.

Lors de son discours à la nation dimanche, le président Kenyatta a averti : le gouvernement punira sévèrement ceux qui violent les mesures de protection et mettent la population en danger. Depuis plus de dix jours tous les rassemblements sont interdits, y compris les services religieux. Une consigne très diversement appliquée.

Lire aussi : Ghana/coronavirus : des passagers descendent d’un bus après l’entrée de 2 Chinois (vidéo)

Des églises, mosquées, temples, ont été  fermées. Mais d’autres, s’ils ont limité parfois le nombre de croyants, continuent d’accueillir leurs fidèles. Une défiance qui a forcé le gouvernement à hausser le ton.

La maladie à coronavirus est réelle. Elle a déjà paralysé le monde entier. Non seulement qu’elle a plongé le monde dans une crise sanitaire mais aussi dans une crise économique.

Lire aussi : Kenya : un homme soupçonné d’avoir contracté le coronavirus battu à mort