Coronavirus : après Tebboune, Erdogan vole au secours de la Tunisie

Le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, a envoyé d’urgence une aide médicale pour aider la Tunisie à faire à une recrudescence de la maladie à Coronavirus. C’est dans ce cadre qu’un avion turc, chargé d’aide médicale, a atterri en Tunisie, à l’aéroport international de Tunis-Carthage.

Un avion-cargo militaire, affrété par le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, a atterri en Tunisie, ce mardi 13 juillet 2021, dans l’après-midi. L’appareil transportait des aides médicales pour faire face à une explosion exponentielle des contaminations au Coronavirus dans ce pays d’Afrique du Nord.

À lire aussi :
Tunisie: un député justifie la décapitation de l'enseignant français

Dans un communiqué, l’ambassade de Turquie en Tunisie a indiqué que l’avion transportait 50 000 doses de vaccins, 30 respirateurs artificiels et un générateur d’oxygène pour un hôpital de 150 lits. L’avion a également transporté 100 000 tests PCR, 500 000 masques chirurgicaux, 50 000 gants stériles et 100 000 gants à usage unique, précise Anadolu.

« En tant que pays amis et frères, la Turquie et la Tunisie restent unies en toutes circonstances. Cette solidarité est au cœur de notre partenariat et de l’amitié entre les deux peuples… La Turquie, qui estime que lutter contre cette épidémie ne peut être possible qu’avec la solidarité mondiale, a soutenu la Tunisie et de nombreux autres pays dans cette épreuve difficile »,  a indiqué l’ambassade.

À lire aussi :
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 08 mai en Afrique

Cette aide intervient alors que vendredi, le ministère tunisien de la Santé évoquait une vague épidémique « sans précédent », caractérisée par une large propagation des variants mutants Alpha et Delta ». Elle intervient aussi au moment l’Algérie a envoyé une aide de 250 000 doses de vaccin et du matériel médical de pointe pour aider à contenir la maladie qui fait rage dans le pays.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire