Actualités

Bénin, Religion : le Vodoun au service du développement de la patrie

Bénin, Religion : Le Vodoun Au Service Du Développement De La Patrie

« Outiller les dignitaires pour accompagner comme cela se doit, dans ses actions, le gouvernement, dans le secteur endogène et de la culture, et surtout pour le compte du nouveau quinquennat » : tel est l’objectif visé par le Conseil National des Cultes Endogènes du Bénin (ConaCeb) à travers l’organisation pour le 5 mai 2021 d’une Journée de formation et de recommandations sur les rôles et les attentes dans l’exercice du second mandat. 

(Article écrit en coopération avec Parfait Boco « Dynamisme Info »)

Il s’agira pour le Prof. David Koffi Aza et les siens de se retrouver pour ensemble réfléchir sur ce qui relève de leur devoir pour une bonne gestion de la chose culturelle et cultuelle afin de répondre aux aspirations de la politique de l’équipe gouvernementale à mettre bientôt en place. On parle dans les faits, d’une séance de formation et d’information pour aider les dignitaires à adopter les pratiques conformes à l’évolution du monde moderne, le tout pour se faire mieux prendre en considération surtout par les autorités.

À lire aussi :   Bénin : l'artiste Sessimè fait de troublantes révélations sur ses envies de suicide

 

Sont attendus à cette rencontre qui se tiendra à la Salle de Conférence du Stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou, outre les concernés, des parlementaires et autres autorités politiques ainsi que des responsables administratifs et spécialistes des questions à aborder pour renseigner chacun, les participants sur les cadres législatif, juridique et autres en vue de la valorisation comme cela se doit de la chose culturelle et cultuelle.

Pour David Koffi Aza, président du Conaceb, ce sera l’occasion de former les dignitaires sur trois sous-thèmes, allant des défis désormais à relever face à une urbanisation en développement, au Cadre législatif des Cultes endogènes en passant par les atouts et privilèges s’agissant des réformes sociales. Le souci, poursuit le Professeur David Aza est de travailler à apporter un changement radical dans le comportement des dignitaires pour réduire les dérives dans les pratiques. Occasion donc pour lui d’appeler à la conjugaison des efforts en vue de la réussite de l’événement. « Nous nous inscrivons dans la logique de la restauration de notre identité culturelle et cultuelle, pour mieux accompagner le gouvernement au cours de ce nouveau quinquennat », dira-t-il pour conclure.

À lire aussi :   Bénin : un pasteur condamné pour loyers impayés

Notons que ladite assise se fera autour du thème : « Nouveau quinquennat, nouveaux  défis : Partition des cultes endogènes du Bénin »; lequel thème sera abordé en égrenant les différentes étapes que sont :

-Pratiques des Cultes endogènes et normes environnementales : défi d’une urbanisation en développement

-Réformes sociales et praticiens des Cultes endogènes : atouts et Privilèges

-Législation et Cultes endogènes du Bénin: état des lieux et perspectives

Nous souhaitons donc plein réussite à cette activité innovatrice du ConaCeb !

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire