Afrique du Sud : l’archevêque Desmond Tutu n’est plus de ce monde


Video player

Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’apartheid, est mort. Il n’est plus de notre monde. L’archevêque anglican est décédé ce dimanche à l’âge de 90 ans.

L’archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’apartheid et prix Nobel de la Paix, est décédé dimanche à l’âge de 90 ans, a annoncé le président Cyril Ramaphosa.

Figure essentielle de l’histoire sud-africaine, c’est  une déclaration rendue publique que  Cyril Ramaphosa  a exprimé «au nom de tous les Sud-Africains, sa profonde tristesse suite au décès, ce dimanche».

Desmond Tutu

larcheveque Desmond Tutu nest plus de ce monde doingbuzz - Afrique du Sud : l'archevêque Desmond Tutu n'est plus de ce monde

Pour ceux qui ne  le connaissent pas, Desmond Tutu est né à Klerksdorp, dans le Transvaal, le deuxième des trois enfants de Zacheriah Zililo Tutu et de son épouse, Aletta. La famille Tutu déménage à Johannesburg quand Desmond a douze ans. Son père est enseignant et sa mère est femme de ménage et cuisinière dans une école pour les aveugles.

Desmond Tutu fait ses études dans la ville de Johannesburg. Il veut dans un premier temps devenir médecin, mais de telles études coûtant trop cher pour sa famille, il se destine à devenir instituteur, tout comme son père.

Lire aussi : Au moins 14 personnes sont mortes dans des affrontements en Somalie.

De 1951 à 1954, il étudie et commence à enseigner en 1954 au Johannesburg Bantu High School. Mais il démissionne en 1957, pour protester contre la mauvaise qualité de l’enseignement donné aux Noirs.

Il décide alors de s’orienter vers la théologie. Il est ordonné prêtre de l’Église anglicane en 1961 et devient l’aumônier de l’université de Fort Hare. Fort Hare est à l’époque une des seules universités de qualité pour les Noirs d’Afrique du Sud et d’Afrique australe ; les principaux dirigeants actuels du pays y ont étudié. Desmond Tutu obtient en 1966 une maîtrise en théologie au King’s College de Londres, et retourne ensuite en Afrique du Sud, où il travaille comme professeur de théologie.

De 1972 à 1975, il revient en Angleterre, où il est le vice-directeur du Theological Education Fund (TEF) du Conseil œcuménique des Églises à Bromley dans le Kent. Nommé doyen du diocèse de Johannesburg en 1975, il est le premier Noir à occuper ce poste. Il devient évêque du Lesotho (1976-78), puis premier secrétaire général noir du Conseil œcuménique d’Afrique du Sud (1978-85).

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire