Turquie : deuxième mine découverte près de la Bulgarie


Video player

 

Le ministère turc de la Défense a indiqué qu’une mine avait été découverte au large des côtes du pays, la deuxième en seulement trois jours.

« Une mine a été découverte au large d’Igneada près de la frontière bulgare sur la mer Noire. La mine a été sécurisée… et une intervention a été lancée pour la neutraliser », a-t-il tweeté ce 28 mars.

La première mine a été désamorcée par la marine turque le 26 mars, après qu’un pêcheur a rapporté l’avoir vue à environ 2 km au large de la localité de Rumelifeneri, à l’entrée du Bosphore au nord d’Istanbul. La Turquie a brièvement interrompu le trafic maritime dans la région avant de rouvrir le Bosphore après que des équipes d’experts ont neutralisé la mine.

Les autorités turques se sont entretenues avec leurs homologues ukrainiennes et russes pour assurer le suivi de la coordination sur ce sujet selon Hulusi Akar, ministre turc de la Défense.

Dans son avertissement du 19 mars, le Service Fédéral de Sécurité de la Fédération de Russie (FSB) a précisé que des mines délabrées que les Ukrainiens avaient déployées contre ses forces armées pendant la guerre s’étaient détachées de leurs câbles et flottaient dans la mer Noire.

La semaine dernière, les autorités turques ont tiré la sonnette d’alarme sur le système d’alerte maritime NAVTEX (Navigational Telex Messages). Selon Ankara, il y avait un risque que des mines flottent dans les eaux ukrainiennes après avoir été délogées de leurs ancres par une tempête.

Pour rappel, les mines sous-marines doivent normalement être équipées de systèmes qui les rendent inoffensives si elles se détachent de leurs ancres. Mais les mines les plus anciennes pourraient ne pas disposer de cette mesure de sécurité.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Turquie : deuxième mine découverte près de la Bulgarie Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire