Actualités

Tentative d’assassinat d’Assimi Goïta : ce que révèle l’enquête

Tentative assassinat Assimi Goïtaenquête

L’enquête se poursuit après la tentative d’assassinat, mardi dernier, contre le président de la Transition malienne, le colonel Assimi Goïta. L’agresseur, arrêté dans la grande mosquée de Bamako, le jour de l’Aïd el Adha, avec un couteau, a, dans un premier temps, passé son temps à dormir à cause des produits psychoactifs consommés. Mais aujourd’hui, l’enquête avance tranquillement et sûrement.

L’enquête se poursuit et avance doucement après la tentative d’assassinat à l’arme blanche du Président malien par intérim, Assimi Goïta. L’homme qui avait en main le couteau le jour de la fête de l’Aïd el Adha, à l’intérieur de la mosquée, est plutôt jeune et sait visiblement manier les armes, confie une source proche du dossier. Il n’est pas enseignant de profession comme annoncé par certains dans un premier temps.

À lire aussi :   Mali : Assimi Goïta prête officiellement serment

A-t-il agi seul ? Où était-ce un événement coordonné avec d’autres personnes ? Y a-t-il des motivations politiques derrière cet acte ? Où est-ce l’œuvre d’une personne déséquilibrée ? Autant de questions qui restent pour l’heure sans réponse. En effet, lors d’un entretien après l’attaque, le président de la Transition malienne, Assimi Goïta a affirmé qu’il s’agissait d’un acte isolé. Des bribes d’informations, qui pour l’instant, ne permettent pas encore de comprendre ce qui a motivé l’assaillant, qui est toujours interrogé par la police.

Pour le moment, aucune piste n’est privilégiée. Mais dans la capitale malienne, les autorités de la Transition assurent que toute la lumière sera faite sur cette affaire. En attendant la suite des investigations, les enquêteurs en sont sûrs : l’homme arrêté voulait attenter à la vie du colonel Assimi Goïta, qui a été légèrement blessé, selon son entourage.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire