Les propos chocs de Trump contre l’Europe: «Je m’en fous des Européens»

Le président Donald Trump a récemment fait une sortie au cours de laquelle il s’est attaqué à l’Europe en tenant des propos discourtois envers ses alliés européens.

Alors qu’il répondait aux questions de nos confrères de la chaîne NBC, il a évoqué le plan d’action global commun (JCPOA) indiquant d’ailleurs qu’il accepterait tout type d’accord avec l’Iran, tant qu’il empêcherait Téhéran de posséder des armes nucléaires.

Toutefois, le président américain s’est attaqué à l’Europe avec des propos d’une virulence certaine :   « Les Européens (…) gagnent beaucoup d’argent… En France ils vendent des voitures à l’Iran » a-t-il lâché dans un premier temps avant de poursuivre « Je me fiche du genre de l’accord. Cela peut être séparé ou total ».

À lire aussi :
USA : Joe Biden accuse la Russie de vouloir perturber les législatives de 2022

Poursuivant, le président Trump ajoute: « Je m’en fous des Européens », a-t-il déclaré avant d’ajouter « Les Européens (…) gagnent beaucoup d’argent… En France ils vendent des voitures à l’Iran. Ils font autre chose. »Tout en se disant intéressé par les échanges directs avec Téhéran, Donald Trump a dénoncé la position européenne, selon laquelle l’Iran respecte l’accord sur le nucléaire de 2015, arguant que les actions de l’UE étaient motivées par des intérêts commerciaux.

À lire aussi :
RDC : le président Félix Tshisekedi soutient-il Donald Trump ?

Le Président des Etats-Unis a par ailleurs rappeler que son pays contribuait grandement au budget de l’Alliance. « Et laissez-moi vous dire que nous sommes très bons en Europe. Au sein de l’Otan, nous dépensons beaucoup (…) En matière de commerce, l’Union européenne a en réalité véritablement profité de nous depuis longtemps

À lire aussi :
USA : pour une première fois, une Afro-américaine remporte le concours national d'orthographe

En ce qui concerne les raisons d’abandonner le traité, le président américain a révélé que l’Iran avait limité son enrichissement en uranium à 3,67% pendant 15 ans. Une fois l’accord expiré, Téhéran aurait eu un «laissez-passer gratuit» pour l’acquisition d’armes nucléaires, a-t-il précisé.

Le président américain a enfin abordé l’aggravation des tensions avec Téhéran en raison d’une attaque contre les pétroliers dans le golfe d’Oman et de la destruction d’un drone américain par l’Iran.

Crédit photo: fr.sputniknews

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire