Les États-Unis et Israël accusés de “guerre psychologique” contre l’Iran


Video player

Le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (AEOI) a qualifié de “guerre psychologique” certaines accusations anti-iraniennes des Etats-Unis et d’Israël .

Il a en outre souligné que toutes les parties à l’accord nucléaire, officiellement connu sous le nom de Plan d’action global commun (JCPOA), sont tenues de remplir leurs engagements, ajoutant que l’accord nucléaire est un traité, en vertu duquel les signataires ont pris des engagements et l’Iran a également accepté ses engagements.

Lors d’une réunion avec le ministre israélien des Affaires étrangères Benny Gantz jeudi, le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin a déclaré que l’Iran n’avait pas offert d’engagement diplomatique constructif dans les pourparlers que le président américain Joe Biden avait espéré relancer.

Austin a déclaré que Biden était “prêt à se tourner vers d’autres options” si la politique américaine actuelle sur l’Iran échouait. Et pour sa part, Gantz a décrit l’Iran comme “la plus grande menace pour la paix et la stabilité mondiales et régionales”.

Depuis avril, un processus diplomatique a commencé dans la capitale autrichienne pour relancer le JCPOA, dans le cadre duquel plusieurs séries de pourparlers ont eu lieu entre l’Iran et les autres parties à l’accord, à savoir la Chine, la Russie, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Les États-Unis et Israël accusés de "guerre psychologique" contre l'Iran Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire