En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Législatives 2022–Touba : «L’inter–coalition Yewwi–Wallu est la seule opposition, les autres listes sont créées par Macky», Ousmane SONKO



Ce week–end, les leadeurs de la coalition Yewwi Askan Wi se sont rendus dans le département de Mbacké. Ainsi, une fois à Touba, le leadeur de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, a fait une révélation de taille. A en croire le maire de la capitale du Sud, Ziguinchor, mise à part l’inter–coalition Yewwi–Wallu, toutes les autres 6 listes en lice sont parrainées par le Président de la République Macky Sall. «Plusieurs candidats se réclament de l’opposition. Mais ils ne sont pas des opposants. Macky Sall a créé des listes parallèles à qui, il a donné des parrains et de l’argent pour affaiblir l’opposition», dévoile le leadeur de Pastef/Les Patriotes devant une foule nombreuse venue à son accueil. Très en verve et visiblement galvanisé par la forte mobilisation, Ousmane Sonko a enchéri : «L’inter–coalition Yaw–Wallu est la seule opposition. Les autres listes sont créées par Macky Sall».
Et le Pastéfien en chef d’ajouter, «Touba est la seule localité où Macky Sall n’a pas remporté un scrutin de 2012 jusqu’à présent». D’autre part, pour ce qui est du ralliement de certains responsables de l’opposition vers Benno Bokk Yaakaar, le leadeur de l’opposition tempère. En effet, sans les citer nommément, Ousmane Sonko s’est montré taquin en ce qui les concerne, croyant savoir qu’ils ont empoché de l’argent pour ne rien apporter ensuite à la coalition Benno Bokk Yaakaar. «L’argent que Macky Sall a injecté à Touba pour les élections législatives, il ne l’a envoyé dans aucune localité. Mais la coalition Bby sera battue au soir du 31 juillet prochain», a–t–il assuré.
Et Ousmane Sonko d’ajouter, «l’argent que le pouvoir a versé à Touba est largement supérieur à ce qui est versé dans le reste du Sénégal. Le Baol–Baol aime l’argent, mais il se contente de l’argent mérité et obtenu à la sueur de son front. J’entends des gens qui étaient avec nous aller déposer leurs baluchons ailleurs. Quiconque pense que quitter Yewwi à quelques encablures des élections nous fera perdre Touba–Mbacké, tu te trompes lourdement».
Apportant la réplique à ceux de la coalition qui disaient ne voter du côté de Mbacké que pour la liste nationale de Yewwi, Ousmane Sonko se voudra assez précis. «Touba est la seule ville au Sénégal que Macky Sall n’a jamais gagnée depuis 2012. 2022 devra être pire que les années précédentes et en 2024, ils devront déguerpir. Des personnes sont armées par le pouvoir et dirigent des listes, mais elles n’appartiennent pas à l’opposition. Il n’y a qu’une opposition et c’est l’inter–coalition Yewwi–Wallu et il n’y a qu’un seul bulletin c’est celui de Wallu pour Mbacké».
Pour rappel, après l’étape Touba–Mbacké, la coalition Yewwi Askan Wi a pris la direction de Bambey. A leur arrivée dans ce département, Ousmane Sonko, Déthié Fall et les autres leadeurs sont allés à la rencontre des populations de l’ancien royaume du Baol, mais plus particulièrement se sont déplacés pour faire honneur à Aïssatou Mbodji dite «Aïda», membre de la conférence des leadeurs de la coalition Yewwi Askan Wi.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !