Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le grand patron d’Amazon répond à une cliente “choquée” par le “Black Lives Matter”
08/06/2020 à 22h28 par La redaction
Une cliente n’a pas apprécié de voir apparaître un bandeau “Black Lives Matter” lors de sa visite sur le site officiel d’Amazon. Elle a adressé un mail à l’entreprise de commerce en ligne pour partager son indignation et a eu droit à une réponse signée par Jeff Bezos, lui-même.
Le slogan “Black Lives Matter” fleurit un peu partout sur la Toile, y compris sur les sites de grandes entreprises. Des manifestations de solidarité qui ne plaisent pas à tout le monde. Une cliente d’Amazon s’est indignée de la prise de position du géant du commerce en ligne.
“Choquée”
“C’est très perturbant d’aller sur le site d’Amazon et de voir ‘Black Lives Matter’ (...). Je suis pour la liberté de chacun d’exprimer ses opinions, mais l’initiative de votre entreprise de nous balancer ça sous les yeux m’a beaucoup choquée et je pense que d’autres vous le diront. Toutes les vies comptent”, avance-t-elle dans un mail relayé par Jeff Bezos sur Instagram. “Si toutes ces vies ne faisaient pas tourner votre machine, où en serait Amazon aujourd’hui ?”, interroge-t-elle.
Elle ne s'attendait sans doute pas à recevoir une réponse formulée par le grand patron en personne. “Macy, je ne suis pas d’accord avec vous”, entame-t-il. “ ‘Black Lives Matter’ ne veut pas dire que toutes les vies ne comptent pas (...). J’ai un fils de 20 ans et je n’ai tout simplement pas à m’inquiéter à l’idée qu’il puisse être étouffé jusqu’à la mort pendant une arrestation. Ce n’est pas une inquiétude pour moi. Les parents noirs ne peuvent pas en dire autant”.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 835 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Une cliente n’a pas apprécié de voir apparaître un bandeau “Black Lives Matter” lors de sa visite sur le site officiel d’Amazon. Elle a adressé un mail à l’entreprise de commerce en ligne pour partager son indignation et a eu droit à une réponse signée par Jeff Bezos, lui-même.
Le slogan “Black Lives Matter” fleurit un peu partout sur la Toile, y compris sur les sites de grandes entreprises. Des manifestations de solidarité qui ne plaisent pas à tout le monde. Une cliente d’Amazon s’est indignée de la prise de position du géant du commerce en ligne.
“Choquée”
“C’est très perturbant d’aller sur le site d’Amazon et de voir ‘Black Lives Matter’ (...). Je suis pour la liberté de chacun d’exprimer ses opinions, mais l’initiative de votre entreprise de nous balancer ça sous les yeux m’a beaucoup choquée et je pense que d’autres vous le diront. Toutes les vies comptent”, avance-t-elle dans un mail relayé par Jeff Bezos sur Instagram. “Si toutes ces vies ne faisaient pas tourner votre machine, où en serait Amazon aujourd’hui ?”, interroge-t-elle.
Elle ne s'attendait sans doute pas à recevoir une réponse formulée par le grand patron en personne. “Macy, je ne suis pas d’accord avec vous”, entame-t-il. “ ‘Black Lives Matter’ ne veut pas dire que toutes les vies ne comptent pas (...). J’ai un fils de 20 ans et je n’ai tout simplement pas à m’inquiéter à l’idée qu’il puisse être étouffé jusqu’à la mort pendant une arrestation. Ce n’est pas une inquiétude pour moi. Les parents noirs ne peuvent pas en dire autant”.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 835 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire