Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Interview de Claudia G Modèle Photo
14/09/2016 à 00h54 par La redaction

Interview de Claudia G Modèle Photo

Interview de Claudia G Modèle Photo

La mode, tout comme la musique fait partie intégrante de la culture d’un pays. Très souvent ignoré ou carrément marginalisé dans nos pays dits sous-développés, c’est un domaine qui pourtant regorge de talents. Toujours pour votre plaisir, doingbuzz.com se veut un éclaireur dans ce domaine à travers sa nouvelle rubrique dénommée Top-Mode. Au menu : Actualités, astuces, interviews et autres. Amoureux de la mode et fashion-addicts, restez connectés à la rubrique Top-Mode !

Pour sa première parution nous vous proposons cette interview qui nous a été accordée par la jeune modèle photo, Claudia G. Du haut de ses 19 ans, la jolie demoiselle ne cesse d’éblouir. Vous l’aviez sans doute déjà remarqué sur les réseaux sociaux ! Découvrez plutôt …

DB : Bonjour Claudia et bienvenue sur notre plateforme doingbuzz.com. Pourrais-tu s’il te plait, te présenter à nos fidèles lecteurs ? 

GC : Merci. Je suis Claudia GABA. Agée de 19 ans, je suis étudiante en 1ère année de Transport et Logistique ; Je suis par ailleurs modèle photo pour KING’S studios photography. Mes premiers pas dans les domaines de la photographie et de la mode, je les dois à mon ami Junior  Karrick Djikounou qui m’a recommandé à son boss, ce dernier étant à la recherche de filles aux cheveux naturels pour un shoot. En effet, ce shoot avait duré trois jours. Au début, j’avais un peu du mal à m’y adapter mais après c’était devenu comme un jeu d’enfant pour moi. Finalement, j’ai été la seule à avoir été rappelée par  King Cyril Mgbachi et c’est ainsi qu’à débuter ma carrière.

DB : Tu es de plus en plus remarquée sur les réseaux sociaux, de par ton allure assez expressive. Peux-tu nous parler de cette nouvelle expérience ? Comment parviens-tu à gérer cours et séances photos ?

GC : Les séances photos se font souvent selon ma disponibilité. De ce fait, elles ne sont pas une source de perturbation pour mes études.

DB : En voyant les résultats auxquels tu es parvenue, on s’imagine que cela n’a pas dû être facile pour toi parce qu’en premier lieu, tout métier s’apprend, et d’autre part nous sommes en Afrique et les mentalités ne sont pas toujours favorables à ce domaine qu’est la mode. Entre le fait d’avoir à convaincre les parents et celui de se familiariser aux objectifs des caméras, qu’est-ce qui a été le plus dur pour toi ?

GC : En réalité, aucun des deux n’a été vraiment  difficile pour moi … (rires) et je remercie Dieu pour cela ; même s’il a été un tant soit peu difficile pour moi de m’adapter aux caméras. Pour moi, c’était un rêve d’enfant qui se réalisait et mes parents ne se sont aucunement opposés à mon choix. 

DB : Le métier de mannequin photo a-t-il ou non changé ton style de vie ? Comment te sens-tu aujourd’hui dans la vie de tous les jours ?

GC : Rien n’a changé  dans ma vie de tous les jours… (Rires)… sinon ma perception en général de la vie.

DB : Comment Claudia fait-elle pour conserver sa ligne ?

GC : (Rires)… Je suis naturellement mince, je ne grossis jamais ; du moins pas pour le moment !

DB : Penses-tu déjà avoir atteint tes objectifs ? Des projets d’avenir ?

GC : Honnêtement, je pense être loin d’avoir atteint mes objectifs ; j’ai du pain sur la planche et je dois travailler dur pour atteindre le haut-niveau. Je viens juste de débuter ma carrière et il y’a encore de boulot à faire ! Concernant mes projets d’avenir, je compte un jour poser pour de grands magazines de mode tels que ELLE , VOGUE …, voyager un peu partout dans le monde afin d’honorer mon pays qu’est le TOGO.

DB : Parlant du TOGO, que penses-tu de la perception du métier qui est le tien, dans ce pays ?

GC : Au Togo, les gens ne voient pas l’importance des modèles oubliant ainsi qu’il n’y a pas de sot métier. Et les promoteurs culturels ne pensent pas que nous avons, nous jeunes togolais, cette capacité d’entreprendre et d’exercer correctement ce métier ; ce qui fait qu’ils s’en vont recruter des internationaux. Ce qui est à déplorer.

DB : A qui Claudia doit-elle cette carrière prometteuse ?

GC : Tout d’abord, je la dois à mon ami Junior Karrick Djikounou sans qui je n’aurai pas eu cette opportunité et ensuite à mon boss KING Cyril Mgbachi qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. 

DB : Y’a-t-il des choses que tu peux faire aujourd’hui, que tu ne pouvais faire avant ?

GC : Absolument ! Avant je n’étais pas en mesure de me maquiller toute seule encore moins de tenir devant une caméra sans savoir le trac ! (Rires)

DB : Tes conseils à l’endroit de celles qui veulent entreprendre le métier de mannequin-photo.

GC : Pour toi ma sœur qui veut devenir modèle photo, je te dirai qu’avant tout, il faut avoir de l’amour pour ce métier ; ensuite il va te falloir être très persévérante parce que c’est loin d’être facile. Pour finir, il faut toujours prêter une oreille attentive aux conseils des aînés.

DB : Pour finir, un petit mot à l’endroit de doingbuzz.com

GC : MERCI ! Merci vraiment à l’équipe doingbuzz pour le travail acharné qu’elle accomplit dans le développement de  la culture Togolaise et Africaine. Merci également pour cette rubrique de sa page qu’elle consacre à la mode ; cela constituera une réelle ouverture du TOGO au monde entier dans ce domaine. Bon vent à Doingbuzz !

1

 

 

--

P.s:Faites-vous connaître, vous qui êtes dans la Mode / Fashion, la responsable est disponible via whatsapp uniquement +221 77 849 79 93

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 434 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

La mode, tout comme la musique fait partie intégrante de la culture d’un pays. Très souvent ignoré ou carrément marginalisé dans nos pays dits sous-développés, c’est un domaine qui pourtant regorge de talents. Toujours pour votre plaisir, doingbuzz.com se veut un éclaireur dans ce domaine à travers sa nouvelle rubrique dénommée Top-Mode. Au menu : Actualités, astuces, interviews et autres. Amoureux de la mode et fashion-addicts, restez connectés à la rubrique Top-Mode !

Pour sa première parution nous vous proposons cette interview qui nous a été accordée par la jeune modèle photo, Claudia G. Du haut de ses 19 ans, la jolie demoiselle ne cesse d’éblouir. Vous l’aviez sans doute déjà remarqué sur les réseaux sociaux ! Découvrez plutôt …

DB : Bonjour Claudia et bienvenue sur notre plateforme doingbuzz.com. Pourrais-tu s’il te plait, te présenter à nos fidèles lecteurs ? 

GC : Merci. Je suis Claudia GABA. Agée de 19 ans, je suis étudiante en 1ère année de Transport et Logistique ; Je suis par ailleurs modèle photo pour KING’S studios photography. Mes premiers pas dans les domaines de la photographie et de la mode, je les dois à mon ami Junior  Karrick Djikounou qui m’a recommandé à son boss, ce dernier étant à la recherche de filles aux cheveux naturels pour un shoot. En effet, ce shoot avait duré trois jours. Au début, j’avais un peu du mal à m’y adapter mais après c’était devenu comme un jeu d’enfant pour moi. Finalement, j’ai été la seule à avoir été rappelée par  King Cyril Mgbachi et c’est ainsi qu’à débuter ma carrière.

DB : Tu es de plus en plus remarquée sur les réseaux sociaux, de par ton allure assez expressive. Peux-tu nous parler de cette nouvelle expérience ? Comment parviens-tu à gérer cours et séances photos ?

GC : Les séances photos se font souvent selon ma disponibilité. De ce fait, elles ne sont pas une source de perturbation pour mes études.

DB : En voyant les résultats auxquels tu es parvenue, on s’imagine que cela n’a pas dû être facile pour toi parce qu’en premier lieu, tout métier s’apprend, et d’autre part nous sommes en Afrique et les mentalités ne sont pas toujours favorables à ce domaine qu’est la mode. Entre le fait d’avoir à convaincre les parents et celui de se familiariser aux objectifs des caméras, qu’est-ce qui a été le plus dur pour toi ?

GC : En réalité, aucun des deux n’a été vraiment  difficile pour moi … (rires) et je remercie Dieu pour cela ; même s’il a été un tant soit peu difficile pour moi de m’adapter aux caméras. Pour moi, c’était un rêve d’enfant qui se réalisait et mes parents ne se sont aucunement opposés à mon choix. 

DB : Le métier de mannequin photo a-t-il ou non changé ton style de vie ? Comment te sens-tu aujourd’hui dans la vie de tous les jours ?

GC : Rien n’a changé  dans ma vie de tous les jours… (Rires)… sinon ma perception en général de la vie.

DB : Comment Claudia fait-elle pour conserver sa ligne ?

GC : (Rires)… Je suis naturellement mince, je ne grossis jamais ; du moins pas pour le moment !

DB : Penses-tu déjà avoir atteint tes objectifs ? Des projets d’avenir ?

GC : Honnêtement, je pense être loin d’avoir atteint mes objectifs ; j’ai du pain sur la planche et je dois travailler dur pour atteindre le haut-niveau. Je viens juste de débuter ma carrière et il y’a encore de boulot à faire ! Concernant mes projets d’avenir, je compte un jour poser pour de grands magazines de mode tels que ELLE , VOGUE …, voyager un peu partout dans le monde afin d’honorer mon pays qu’est le TOGO.

DB : Parlant du TOGO, que penses-tu de la perception du métier qui est le tien, dans ce pays ?

GC : Au Togo, les gens ne voient pas l’importance des modèles oubliant ainsi qu’il n’y a pas de sot métier. Et les promoteurs culturels ne pensent pas que nous avons, nous jeunes togolais, cette capacité d’entreprendre et d’exercer correctement ce métier ; ce qui fait qu’ils s’en vont recruter des internationaux. Ce qui est à déplorer.

DB : A qui Claudia doit-elle cette carrière prometteuse ?

GC : Tout d’abord, je la dois à mon ami Junior Karrick Djikounou sans qui je n’aurai pas eu cette opportunité et ensuite à mon boss KING Cyril Mgbachi qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. 

DB : Y’a-t-il des choses que tu peux faire aujourd’hui, que tu ne pouvais faire avant ?

GC : Absolument ! Avant je n’étais pas en mesure de me maquiller toute seule encore moins de tenir devant une caméra sans savoir le trac ! (Rires)

DB : Tes conseils à l’endroit de celles qui veulent entreprendre le métier de mannequin-photo.

GC : Pour toi ma sœur qui veut devenir modèle photo, je te dirai qu’avant tout, il faut avoir de l’amour pour ce métier ; ensuite il va te falloir être très persévérante parce que c’est loin d’être facile. Pour finir, il faut toujours prêter une oreille attentive aux conseils des aînés.

DB : Pour finir, un petit mot à l’endroit de doingbuzz.com

GC : MERCI ! Merci vraiment à l’équipe doingbuzz pour le travail acharné qu’elle accomplit dans le développement de  la culture Togolaise et Africaine. Merci également pour cette rubrique de sa page qu’elle consacre à la mode ; cela constituera une réelle ouverture du TOGO au monde entier dans ce domaine. Bon vent à Doingbuzz !

1

 

 

--

P.s:Faites-vous connaître, vous qui êtes dans la Mode / Fashion, la responsable est disponible via whatsapp uniquement +221 77 849 79 93

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 434 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire