A la une Gossip

Chronique du Censeur: Analyse du morceau Boto de Black T

Publié par La redaction

J’ai toujours eu beaucoup de sympathie envers Black T; au fond c’est lui qui m’a donné goût au RnB Togolais depuis 2010-2011.

À l’annonce de Boto , j’étais confiant, parce que dernièrement il avait assez prouvé qu’il a son public mais il a aussi montrer de belles choses.

Inutile de revenir sur l’ensemble de sa carrière. À mes yeux, Black T a toujours été doué (surtout pour le copier coller intelligent) et son succès est logique et mérité.

Venons en à Boto décrit comme la _Chanson_.

Une question s’est rapidement posée à l’écoute du son: C’est quoi encore la cible visée par Black? Parce qu’on va pas se mentir, le boss de chronos One ne s’empêche pas de cibler un audimat d’adolescents qui se retrouvent dans ses textes.

Enfin je pense ne pas avoir été le seul.

Le point de vue a t-il changé ? Pas vraiment étant donné qu’on retrouve exactement les mêmes thèmes : le sexe, la femme, la jalousie, l’envie..,… Si il avait encore quelque chose à en dire, pourquoi pas mais là c’est de la redite et en déca de la qualité de l’écriture. En y parlant, l’écriture d’ Black T est trop limitée, elle se contente toujours de dire des choses superficielles (vérités générale,clichés…) sans chercher à questionner l’auditeur ou à l’inviter à une quelconque réflexion possible. Tout est dit noir sur blanc, banalité sur banalité.

[« Je dis entre Boto(femme) et homme qui jouis le plus…Boto
Qui s’estime le plus…Boto
Si tu dois réussir …Boto
Si tu dois échouer…Boto

Qui a trompé ADAM…Boto
Même Samson dans la Bible qui lui a trompé…Ce sont elles…..
Who run the world ….🤷🏿‍»

A LIRE AUSSI :   La miss des vacances 2017 sera connue ce vendredi 15 septembre.

Est-ce par manque de talent (non je ne crois pas)? Par facilité ? Ou est-ce volontaire de toujours rester à la surface des choses, de rester si simple et vulgaire….? J’ai l’impression que c’est plus un choix, on sent bien que l’intention de Black est de pouvoir garder son public acquis ….c’est de bonne guerre.

Rien ne ressort vraiment de ses paroles, tout se suit, se ressemble, se mélange et fini par devenir un ensemble sans goût et sans saveur. Vide.

Black T n’a pas forcément grand chose à raconter, alors il oriente ses écrits vers des choix un peu douteux.

C’est bien gentil T mais t’inquiètes pas ton cousin Etane blessé nous fatigue déjà avec la perversité.  Chiant.

S’en suit après une autre direction artistique douteuse avec un mélange samplé de Run the world (Beyoncé) et Wo de Olamidé . Trop facile.

Par contre je suis obligé de reconnaître qu’au point de vu purement musical, Black T s’est amélioré.
Des mélodies intéressantes sont créées, j’ai ressenti une grande influence du hip life (sa source éternelle d’inspiration) et ça lui réussit bien. Il garde toujours une large palette de sonorités et tente des trucs plus ambitieux.(reprendre wo intelligemment …bon comme toujours..)
Et c’est peut être ses prises de risques qui me feront revoir mon avis sur le son….

En conclusion, il est encore trop tôt pour avoir un avis définitif, le morceau doit encore mûrir, et passer le test important de la survie sur le long terme.
Boto à sa sortie a été bien reçu; tant mieux même si ça ne me parle pas.

A LIRE AUSSI :   Nigeria: Des élèves attachés à des crucifix et battus pour être venus en retard à l’école (photos)

Je regrette juste au final, un manque de fond criant qui ne pemet pas à la chanson d’être mémorable.

Au final, ce serait dommage que les fans de Black T me trouvent trop prétentieux. J’aurai bien aimé quelque chose de moins basique. C’est tout ……

5/10 c’est une bonne note!

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

---

Publicité: Pour tous vos projets web, cliquez sur l'image ci dessous

3Vision-group

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

Laissez un commentaire sur doingbuzz