CharaChorder, un clavier capable d’écrire 500 mots par minute


Video player

Pour révolutionner les claviers plus anciens qui sont sur le marché depuis un certain temps et apporter des vitesses de frappe plus rapides, la startup américaine CharaChorder a lancé une nouvelle tendance de clavier capable d’écrire 500 mots par minute.

Ce clavier peut être utilisé non seulement pour l’écriture, mais aussi pour le codage, la programmation, les jeux vidéo…

Cette nouvelle forme de clavier diffère du clavier classique en ce qu’elle comporte deux modules, un sous chaque main. Le clavier de CharaChorder a un total de 18 petits joysticks, 9 de chaque côté de la main.

Ces joysticks peuvent être basculés dans quatre directions différentes, ce qui lui donne une combinaison impressionnante.

Son but est d’écrire du texte textuellement en appuyant sur plusieurs touches en même temps.

Le nouveau clavier est compatible avec n’importe quel système d’exploitation, ordinateur, tablette et smartphone pour 249,99 $.

Pour révolutionner les claviers plus anciens qui sont sur le marché depuis un certain temps et apporter des vitesses de frappe plus rapides, la startup américaine CharaChorder a lancé une nouvelle tendance de clavier capable d’écrire 500 mots par minute.

Ce clavier peut être utilisé non seulement pour l’écriture, mais aussi pour le codage, la programmation, les jeux vidéo…

Cette nouvelle forme de clavier diffère du clavier classique en ce qu’elle comporte deux modules, un sous chaque main. Le clavier de CharaChorder a un total de 18 petits joysticks, 9 de chaque côté de la main.

Ces joysticks peuvent être basculés dans quatre directions différentes, ce qui lui donne une combinaison impressionnante.

Son but est d’écrire du texte textuellement en appuyant sur plusieurs touches en même temps.

Le nouveau clavier est compatible avec n’importe quel système d’exploitation, ordinateur, tablette et smartphone pour 249,99 $.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire