Brésil : Une maman arrache les yeux et la langue de sa fille


Video player
Chaque jour nous apprenons des faits qui nous laissent tout simplement sans voix. Le monde ne pourrait aller plus mal qu’il ne l’est déjà. À Alagaos un des 27 Etats du Brésil, un événement malheureux s’est produit le 24 Janvier passé laissant dans l’émoi pratiquement tout le pays. Une maman aurait en effet tué sa fille de 5 ans de la plus effroyable des manières possibles.

Lire aussi : Portugal : un Sénégalais suspecté d’avoir tué accidentellement une dame de 91 ans

Josimare Gomes da Silva, 30 ans a été arrêté à son domicile le 30 janvier par la police brésilienne. Accusée d’avoir tué sa fille de 5 ans, la maman nie les faits qui lui sont reprochés mais a tout de même été arrêtée par la police qui a ensuite ouvert une enquête. Souffrante de troubles mentaux et de graves dépressions, elle dit ne pas être coupable du meurtre de sa petite fille.

Tout est parti du constat du grand-père de la victime. Celui-ci aurait aperçu du sang couler depuis le drain extérieur. Très vite, il a défoncé la porte de la salle de bain où se trouvaient Josimare et le corps sans vie de Brenda Carollyne Pereira da Silva qui est sa petite fille.

La langue de la petite fille avait été coupée, ses yeux arrachés de leurs orbites et sa maman à côté d’elle en train de prier. C’est alors qu’il pris la décision de faire appel à la police. Une fois sur les lieux, les enquêteurs découvrent que c’est la perte de ces organes qui ont conduit à la mort de l’enfant et que les organes n’avaient pas été retirés après sa mort.

Vous aimerez aussi : Brésil : Ronaldinho se lance dans la musique trap

Ils se rendront aussi compte que la langue de la victime était dans la bouche de sa maman. Les organes auraient pourtant été coupés avec des ciseaux selon les enquêteurs. Détenue dans un commissariat de police, Josimare sera transférée dans une prison pour femmes de la capitale de l’État pendant que l’enquête suit son cours Elle pourra aussi atterrir dans un centre psychiatrique vu son état mental.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire