Affaire Dupond-Moretti : que reproche-t-on à l’avocat de Mohammed VI et Lalla Salma ?


Video player

L’avocat de la famille royale, notamment du roi Mohammed VI et de la princesse Lalla Salma, Me Eric Dupond-Moretti, ministre français de la Justice, a été convoqué par la justice de son pays. Que reproche-t-on au garde des Sceaux français ?

Le garde des Sceaux, ministre français de la Justice, a rendez-vous avec la… justice de son pays. Me Eric Dupond-Moretti, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est convoqué le 16 juillet prochain pour répondre à la Cour de justice de la République (CJR). Il a reçu une convocation, jeudi dernier, en marge de la perquisition au ministère de la Justice.

Selon Le Parisien, Me Eric Dupond-Moretti est convoqué pour une mise en examen dans l’enquête en lien avec des soupçons de prise illégale d’intérêts. L’avocat de la famille royale marocaine est soupçonné d’avoir fait usage de ses prérogatives de ministre de la Justice pour intervenir dans des dossiers où il était auparavant avocat. C’est au mois de janvier dernier qu’une enquête pour prise illégale d’intérêts a été ouverte, suite à série de plaintes, dont celles de trois syndicats de magistrats.

Selon des informations de l’AFP, les trois magistrats de la commission d’instruction de la CJR, seul organe habilité à juger des ministres de la République française, ont passé quinze heures de temps à perquisitionner les locaux du ministère de la Justice. Au cours de leurs fouilles du jeudi dernier, un téléphone du ministre a été saisi, sans compter qu’ils ont pu mettre la main sur le contenu des boîtes mails de plusieurs de ses collaborateurs.

Pour leur part, les avocats du ministre de la justice, garde des Sceaux, Mes Christophe Ingrain et Rémi Lorrain notamment, « remettre une convocation le jour de la perquisition, c’est considérer que ce qui a été saisi n’a pas d’intérêt et que tout est décidé d’avance ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire