Actualités Corée du Sud

Corée du Sud : Yonggi Cho, le fondateur de la plus grande église du monde, est mort

Corée du Sud : Yonggi Cho, le fondateur de la plus grande église du monde, est mort

Le fondateur de l’une des plus grandes méga-églises du monde est décédé, selon des informations en provenance de Corée. Le révérend Yonggi Cho est décédé dans un hôpital de Séoul ce mardi 14 septembre dans la matinée.

Le pasteur avait 85 ans. Il était connu aux États-Unis sous le nom de David Yonggi Cho, était le fondateur de la Yoido Full Gospel Church. Il s’agit d’une méga-église pentecôtiste dont les membres se comptent par centaines de milliers. Le site Web de l’église a également publié l’annonce de son décès.

« Il a transmis l’évangile de l’espoir au peuple coréen qui a sombré dans le désespoir après la guerre de Corée », a déclaré l’église dans un communiqué. Elle ajoute : « Il a contribué à l’essor de l’église coréenne, en développant notamment l’église Yoido Full Gospel, qui est devenue la plus grande église du monde. »

À lire aussi :   Hissène Habré est mort de covid-19

Yonggi Cho, fondateur de la plus grande église du monde

Corée du Sud : Yonggi Cho, le fondateur de la plus grande église du monde, est mort

Cho a fondé l’église pentecôtiste en 1958, organisant initialement des services sous une tente avant de déménager dans un sanctuaire de 10 000 places en 1993, selon le magazine Christianity Today. L’église a fini par revendiquer le titre de plus grande église du monde selon le Guinness World Records, avec près de 800 000 membres.

Jusqu’à 200 000 personnes assistaient aux services hebdomadaires, attirées par les prédications pleines d’espoir de Yonggi Cho et ses messages optimistes sur une vie meilleure.

Bien que le nombre de membres ait depuis baissé à 600 000, elle reste la plus grande église protestante de Corée du Sud. Elle compte 400 pasteurs et évangélistes dans le pays et 500 missionnaires à l’étranger.

À lire aussi :   Le message émouvant laissé par Skelly avant sa mort

La congrégation était connue pour diviser les membres de l’église en petits groupes, également connus sous le nom de cellules, qui se réunissaient dans les maisons sous la direction d’anciens laïcs, selon Christianity Today. Des funérailles pour Cho auront lieu à l’église samedi, a rapporté le Korean Herald.

Né dans une famille bouddhiste, Yonggi Cho s’est converti au christianisme, auquel il attribue sa guérison d’une grave maladie à l’adolescence. Le protestantisme est la plus grande religion en Corée du Sud, suivie du bouddhisme et du catholicisme, selon les données du recensement gouvernemental de 2015.

À lire aussi :   Le populaire prophète Nigérian TB Joshua est mort

Avec Info Chrétienne

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire