Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Yodé et Siro : Voici exactement la cause de leurs ennuis judiciaires (vidéo)
03/12/2020 à 14h01 par La redaction

 

Pourquoi a-t-on placé en garde à vue les artistes Yodé et siro ? Cette question, les internautes et les Ivoiriens en général se la posent. Depuis ce mercredi 02 décembre, ils ont été convoqués pour une enquête judiciaire. Au moment où tout le monde pensait qu’ils vont rejoindre leurs proches, tout a tourné au vinaigre. Les artistes sont placés en garde à vue. Actuellement, de nombreuses personnes craignent qu’ils soient incarcérés pour leurs opinions politiques. YODE ET SIRO étaient en concert à l’internat 2020 selon nos sources.

Ce jeudi 03 décembre, ils devront être présentés au procureur. D’où la question : que leur reproche-t-on en réalité ? D’après nos sources, c’est leur dernière prestation live qui pose problème. Ils ont dit dans de termes clairs qu’il est temps de mettre fin à toute forme d’impunité.

Avec franchise comme toujours, ils ont demandé au procureur Adou Richard s’il n’a pas vu les violations de droits de l’homme et crimes commis pendant la crise politique de ces derniers mois. « Le procureur n’est plus procureur. Il est pour un seul camp. Allez dire au procureur Adou Richard qu’un mort est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits baoulé dans les villages alors que les gens sont ici et bien identifiés », fustige Siro. On retient que les deux artistes n’ont pas du tout été tendres envers le pouvoir d’Abidjan.

Le duo a aussi appelé à la réconciliation. Cette étape passe selon lui par le retour de tous les exilés sans exception aucune. « On ne se réconcilie pas en mettant les gens en prison. Il doit rentrer » disaient-ils. Ils ont cité le nom des pays du fils qui doivent rentrer chez eux notamment Laurent Gbagbo, Guillaume Soro et Charles Blé Goudé.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 507 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

 

Pourquoi a-t-on placé en garde à vue les artistes Yodé et siro ? Cette question, les internautes et les Ivoiriens en général se la posent. Depuis ce mercredi 02 décembre, ils ont été convoqués pour une enquête judiciaire. Au moment où tout le monde pensait qu’ils vont rejoindre leurs proches, tout a tourné au vinaigre. Les artistes sont placés en garde à vue. Actuellement, de nombreuses personnes craignent qu’ils soient incarcérés pour leurs opinions politiques. YODE ET SIRO étaient en concert à l’internat 2020 selon nos sources.

Ce jeudi 03 décembre, ils devront être présentés au procureur. D’où la question : que leur reproche-t-on en réalité ? D’après nos sources, c’est leur dernière prestation live qui pose problème. Ils ont dit dans de termes clairs qu’il est temps de mettre fin à toute forme d’impunité.

Avec franchise comme toujours, ils ont demandé au procureur Adou Richard s’il n’a pas vu les violations de droits de l’homme et crimes commis pendant la crise politique de ces derniers mois. « Le procureur n’est plus procureur. Il est pour un seul camp. Allez dire au procureur Adou Richard qu’un mort est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits baoulé dans les villages alors que les gens sont ici et bien identifiés », fustige Siro. On retient que les deux artistes n’ont pas du tout été tendres envers le pouvoir d’Abidjan.

Le duo a aussi appelé à la réconciliation. Cette étape passe selon lui par le retour de tous les exilés sans exception aucune. « On ne se réconcilie pas en mettant les gens en prison. Il doit rentrer » disaient-ils. Ils ont cité le nom des pays du fils qui doivent rentrer chez eux notamment Laurent Gbagbo, Guillaume Soro et Charles Blé Goudé.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 507 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire