Etats-Unis : Yemi Alade met en feu une discothèque

La chanteuse afro-pop nigériane, Yemi Alade, s’est produite au 9.30, une discothèque populaire à Washington, samedi soir. La chanteuse de « Mama Africa » était la seule voix sur scène lorsqu’elle a joué une partie de 70 minutes, tout en échangeant avec le public qui a fait le déplacement.

Lors de cette soirée à la discothèque 9.30, Yemi Alade était soutenue par un bassiste, un claviériste et un batteur, leurs styles par défaut étant réglés sur le jazz-rock des années 1970. La chanteuse polyglotte a interrompu plusieurs morceaux pour discuter principalement en anglais et n’y revenait pas toujours.

À lire aussi :
États-Unis : Barack Obama révèle pourquoi il ne pourra jamais travailler dans le gouvernement de Joe Biden

Son hit de 2014, la saga d’un amoureux en fuite appelé « Johnny », a été taquiné, mais n’a jamais été interprété dans son intégralité. Musicalement, les numéros les plus satisfaisants étaient ceux avec l’accent ouest-africain le plus prononcé, tels que « Tumbum » et « Africa ». Elle a transformé une autre chanson d’amour, « How I Feel », en une ode au public, qui a chanté le refrain avec enthousiasme.

À lire aussi :
Etats-Unis: Un rappeur victime d’une fusillade en plein live sur la toile

La prestation à 9.30 Club faisait partie de la tournée d’un mois de Yemi Alade, dans certaines villes des États-Unis. Elle a commencé la tournée le 9 septembre dernier. Elle s’est déjà produite à Berkeley, Californie, Las Vegas, Nevada; North Adams, Washington DC entre autres villes.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire